Les centres aérés de vacances 2019 organisés, au profit des jeunes et adolescents, par le Ministère du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse, ont connu leur cérémonie de clôture, le 27 août. Présidée par le ministre de la jeunesse, Tomegah Dogbé, la cérémonie s’est déroulée à la maison des jeunes à Amandahomé,  en présence des autorités, des formateurs et des jeunes venus de toutes les contrées de Lomé.

Les autorités présentes à la cérémonie

La jeunesse occupe une place capitale dans la politique de développement du gouvernement. C’est justement dans ce contexte que se situent les centres aérés de vacances. Cette année, pour les 4 centres aérés organisés, 1476 participants ont été enregistrés. Ouverts à Kara, Mango et à Lomé (Amadahomé et Togblécopé), les centres aérés ont doté les jeunes de plusieurs compétences.



Lire aussi : Miss Togo 2019 : le public ensorcelé par l’éclatante prestation de Toofan

Des perles réalisés par les jeunes

44 formateurs ont été mobilisés pour tenir des ateliers sur des métiers comme le perlage, l’art culinaire, le dessin d’art, le cosmétique, l’informatique, la sérigraphie, le macramé et la décoration des chaussures. Chaque jeune a participé à un atelier de son choix. Formés, les jeunes ont réalisé des chaussures décorées, des tableaux d’art, des savons, des perles et bien d’autres. Lors de la cérémonie de clôture, les autorités ont eu l’occasion d’apprécier tous ces chefs-d’œuvres, exposés dans une salle bien aménagée. Le jeune Afantsawo Claudi a participé à l’atelier de dessin aux côtés de ses camarades. Ils ont réalisé des portraits des autorités.

Lire aussi : Togo : le respect des droits de l’Homme au cœur d’un débat entre forces de l’ordre et acteurs civils

Le prefet receptionne son portrait réalisé par les jeunes

« Je suis très émerveillée par ses produits que nos jeunes nous ont présentés. En moins de deux semaines, ils ont appris toutes ces choses qu’ils ont restituées. Ça veut dire que nos jeunes ont du talent, ils ont du génie, il suffit de les encadrer », affirme la Ministre du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse, Madame Tomegah Dogbé. Particulièrement, le préfet du Golfe, se réjouit de voir des enfants qui l’ont dessiné. En retour, il leur prodigue un conseil : « L’humilité précède la gloire. Soyez humble et cultivez le civisme et la citoyenneté. C’est des valeurs cardinales qui vous feront réussir », a-t-il confié aux jeunes. Au-delà de ces activités pratiques, les jeunes ont pris part à des activités socioculturelles et des causeries éducatives portant sur la prévention des IST-VIH/Sida et des grossesses précoces, les méfaits de la drogue et des conduites addictives, la promotion des valeurs civiques et citoyennes.

Lire aussi : Togo : l’ampleur des photos amateurs et des réseaux sociaux inquiète les reporters d’image

tableaux d’art réalisés par les jeunes

Afin d’aider les jeunes à mieux démarrer leur rentrée scolaire, le gouvernement leur a fait don des kits scolaires. Mme Tomegah Dogbé, s’est fait le plaisir de remettre des kits de façon symbolique aux enfants. L’initiative est appréciée à juste titre par la porte-parole des jeunes, Mlle Agbavon, âgée de 17 ans. « Ces moments uniques, de partages, de fraternité et d’apprentissage nous ont permis de renforcer nos capacités », exprime-t-elle avec joie avant de soumettre une doléance à Mme le ministre, celle de voir les centres aérés des vacances durer encore longtemps pour les prochaines éditions. Doléance acceptée par la Ministre de la jeunesse.

Lire aussi : Togo : le respect des droits de l’Homme au cœur d’un débat entre forces de l’ordre et acteurs civils

Kits scolaires offerts aux enfants

Chapeautés par le Ministère du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse, les centres aérés s’inscrivent dans le Programme Vacances Utiles et Citoyennes (VUC) lancé par le gouvernement togolais pour promouvoir l’excellence chez les jeunes et stimuler chez eux le désir de servir leur chère patrie avec dévouement. « Ils ont pour objectif de créer des moments de partage et de solidarité entres les jeunes, leur offrir des vacances utiles, les apprendre des valeurs nécessaires dans la vie telles que la tolérance, l’acceptation de l’autre (…) », rappelle la ministre de la jeunesse.

Bien que les jeunes aient exprimé le besoin de rester encore longtemps dans les centres aérés pour continuer d’apprendre, ils devraient revenir l’année prochaine, pour constater les fruits de leur demande. Sinon, quant aux centres aérés des vacances 2019, elles s’inscrivent désormais en lettre d’or, dans les archives. Le programme clôturé, les participants venus de tous les horizons, regagnent leurs domiciles dans l’espoir de mettre en pratique tout ce qu’ils ont appris pendant ces deux semaines.