Togo : les défenseurs des droits de l’homme cherchent un protecteur

Les acteurs impliqués dans la défense des droits de l’homme prennent part ce mardi 14 mai à Lomé à un atelier de plaidoyer.

Initiée par la Coalition togolaise des défenseurs des droits humains (CTDDH), il s’agira au cours de cette rencontre de discuter d’un plan d’action pour la rédaction et l’adoption d’un projet de loi de protection des défenseurs au Togo. “Ça permet de mettre tout un chacun à l’aise. Que ce soient les autorités comme les personnes qui exercent cette activité, qu’il n’y ait pas de quiproquo”, a indiqué Bonaventure N’Coué Mawuvi, président de la CTDDH.

La session permettra de renforcer les capacités de ces acteurs sur les mécanismes régionaux et internationaux de protection des droits humains.

Au Togo, il est à souligner que l’absence d’une loi ou mesure spécifique qui protège les défenseurs des droits de l’homme les expose à des situations vulnérables.

Lire aussi LDC : une dernière chance de qualification pour Djené Dakonam et Getafe

Notons également que c’est depuis décembre 1998 que la communauté internationale a jugé bon de protéger ces personnes qui défendent les droits des défenseurs en adoptant une déclaration intitulés “Déclaration des nations unies sur les défenseurs des droits de l’homme”.

Plus d'articles
Tennis : Le message fort de Rafael Nadal