Le président Faure Gnassingbé a présidé ce mercredi 13 novembre la réunion du Conseil des ministres. Au cours des travaux, l’Exécutif togolais a adopté un (1) projet de loi ; quatre (4) décrets ; et abordé des divers.

Vladimir Poutine annule 10 000 milliards Franc Cfa de dettes africaines



Le seul projet de loi adopté par le conseil est relatif à la loi de finances pour l’année 2020.

Le premier décret adopté par le conseil fixe le nombre des commissions électorales locales indépendantes (CELI) et des commissions électorales d’ambassades indépendantes (CEAI) et fixent leurs ressorts territoriaux respectifs.

Le deuxième décret adopté par le conseil porte ouverture et clôture de la période de révision des listes électorales pour l’élection présidentielle.

Togo/Aneho : bonne nouvelle pour les usagers du pont de Zébé

Le troisième décret adopté par le conseil, modifie le décret n°2016-166/PR du 24 novembre 2016 portant création, attributions et organisation de la Société des Infrastructures numériques (SIN).

Au titre des divers, Le Premier ministre a exhorté les membres du gouvernement à faciliter, selon leurs secteurs respectifs d’intervention, la mise en œuvre de la décentralisation. Il leur a également demandé de redoubler d’efforts pour que les perspectives ouvertes par le projet de budget puissent permettre une amélioration constante et renforcée des conditions de vie de nos concitoyens et, partant, œuvrer à l’atteinte des résultats du PND pour plus de ressources.