Togo / Les industries de cigarettes se mobilisent contre le tabac de contrebande

Entre 2013 et 2015, 11,3 milliards de cigarettes ont été vendues en contrebande dans la sous-région ouest africaine, générant 314 milliards de F CFA pour les contrebandiers. Un véritable manque à gagner estimé à près de 180 milliards de F CFA pour les recettes fiscales de ces Etats.

Marc Albassier, responsable sécurité régional Afrique et Océan indien du Groupe Imperial Tobacco, tabac, Pire, ces cigarettes de contrebande, non-contrôlées, représentent un risque de santé publique car, elles peuvent contenir des substances impropres à la consommation.

Afin de lutter contre ce fléau devenu un véritable problème de santé publique, financier et sécuritaire, différents acteurs venus des pays de l’Afrique de l’Ouest et impliqués dans la lutte contre le trafic illicite du tabac sont à Lomé depuis ce mardi.

L’objectif est de mettre en synergie le savoir-faire des participants en matière de lutte contre la contrebande au cours de cette rencontre.

Des délégués des industries productrices de cigarettes sont également de la partie pour apporter leur expertise.

Les enjeux (fiscal, sanitaire, sécuritaire) qu’induisent les trafics illicites des cigarettes sont énormes et intrinsèquement liés aux actes criminels. Il est important de connaître les pratiques pour apporter une réponse appropriée, a indiqué Marc Albassier, responsable sécurité régional Afrique et Océan indien du Groupe Imperial Tobacco.

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Menaces d’Al-Qaïda contre Charlie Hebdo : cette réaction de l’avocat du journal satirique