in

Togo : les magistrats et les forces de l’ordre à l’école des investigations

Image d'illustration

Une session de formation sur le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme se tient au centre de formation des professions de justice (CFPJ) à Lomé.

Togo : les magistrats et les forces de l’ordre à l’école des investigations
Image d’illustration

Ouvert ce lundi 07 janvier 2019 pour cinq (5) jours, cet atelier regroupe les magistrats, les cadres de la police et de la gendarmerie et vise à accroître leur efficacité en matière de condamnation, de saisie et de confiscation des avoirs criminels et terroristes.

Le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme ont des impacts négatifs sur le système financier des États. Ces deux infractions faussent les données économiques notamment des fonds illicites placés dans des banques.

Pour ce faire, les participants vont améliorer leur connaissance et pratique d’enquête et de poursuite pénale en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.



Les travaux s’inscrivent dans la mise en œuvre du projet de renforcement des capacités dans la lutte contre le blanchiment de capitaux en Afrique de l’Ouest.

La formation avancée aura lieu en février prochain.




Ad Banque Atlantique

[Intrigue/États-Unis] : plongée dans un état végétatif depuis des années, elle accouche d’un bébé

Ce gratte-ciel de Dubaï baptisé «la torche» développe des tendances incendiaires