in ,

Togo : les pasteurs en colère contre le Gouvernement

Le Gouvernement togolais est appelé à se pencher sur le cas des lieux de culte fermés depuis mars dernier à cause de l’épidémie à coronavirus. Réunis au sein de l’Observatoire togolais des Eglises (OTE), les pasteurs appellent à la réouverture totale des églises et mosquées sur le territoire national.

C’est au cours d’une conférence de presse que les premiers responsables de l’organisation ont crié leur ras-le-bol ce mercredi, car malgré les tractations, ils n’aperçoivent aucune lueur d’espoir.

En contrepartie de la réouverture, les hommes de Dieu promettent de faire strictement respecter les mesures barrières au sein de leur église.

Mais si le Gouvernement persiste dans l’inaction, des dispositions pourraient être prises par les églises, menacent-ils.



Mesures d’accompagnement

Se considérant oubliés par les autorités en ce qui concerne les mesures d’accompagnement, les pasteurs membres de l’OTE ont également appelé Faure Gnassingbé à faire un geste à leur endroit.

« Au début de la crise, le gouvernement a lancé le programme Novissi pour accompagner la  population. Jusqu’à preuve du contraire, aucun pasteur n’en a bénéficié, déplore Cyrus Badabadi, président de l’OTE chez TogoBreakingNews.

C’est à croire que nous  ne sommes pas Togolais. Cela fait 7 mois que les églises sont fermées alors qu’elles payent l’électricité, l’eau et autres, a-t-il ajouté.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Elle jette son bébé par la fenêtre après avoir accouché dans la salle de bain

Un ex-médecin de la Maison-Blanche s’attaque à Joe Biden