Togo : Les sanctions tombent dans l’affaire de la femme enceinte décédée au CHU SO

L’affaire fait grand bruit sur la toile. Une femme de 29 ans est morte en plein travail au CHU Sylvanus Olympio. Sur les réseaux sociaux, la négligence des sages-femmes est pointée du doigt par les proches de la défunte. Nombreux sont ceux qui réclament que justice soit faite dans cette affaire.

Dans une note de service datée du 18 octobre, le Directeur Général dudit centre, Lieutenant-Colonel AGBOBLI Yawo Apélété, inflige une sanction à deux morguiers.

Mr KOUAKE Adjé, morguier chargé de conservation des corps au CHU Sylvanus Olympio, et Mr ANALA Abongo, morguier chargé de la réception et de dépôt des corps,  sont respectivement frappés d’une exclusion temporaire de fonctions d’une durée de trois (03) mois en plus d’un retard d’avancement de deux échelons.

Les deux agents sont accusés d’inconscience professionnelle notoire et de manquement caractérisé aux règles et  procédures en vigueur, en se rendant complice de la perception indue d’une somme de 50.000 FCFA  pour l’extraction du fœtus de la défunte dame  Ornella Laine, et la formolisation du corps en transit de cette dernière dans le dit service.

” Ces prestations n’ont pas fait l’objet d’un paiement régulier contre reçu à la caisse du CHU SO et n’ont pas été enregistrés, ni dans les registres physiques prévus à cet effet, ni dans le système informatisé de la morgue au mépris total des règles et procédures de fonctionnement du service”, lit-on dans le texte.

Il leur est expressément demandé de rembourser la somme indue perçue. En cas d’une “nouvelle faute professionnelle, ils seront purement et simplement licenciés”.

Plus d'articles
Tesla : la grosse perte constatée par l’entreprise en une journée