Faire découvrir aux jeunes la mine de diamant que constitue « internet », c’est le pari que s’est fixé le togolais Benjamin Kouti. Le concepteur et promoteur de l’e-vendeur (né dans son salon) est un coach qui dédie son temps à montrer aux jeunes toutes les possibilités qu’ils ont sous la main et les moyens pour les fructifier. C’est un défi en partie relevé puisque ce jeune togolais a pu exporter son idée dans d’autres pays et a généré des emplois directs et indirects au travers de celle-ci.

Togo : voici le programme complet de la 16ème Foire internationale de Lomé



Souvent, beaucoup de jeunes considèrent les réseaux sociaux comme de simples canaux de communication. Et internet pour sa part est juste le moteur. Sauf qu’il constitue en réalité, un filon qui ne tarira peut-être pas grâce aux différentes innovations qu’il permet au quotidien. A l’exemple de l’E-vendeur qui est un système de vente en ligne qui dispense le vendeur d’une chose, sa présence physique dans l’exercice de sa tâche. Ainsi au lieu d’aller chercher les clients en allant sur le terrain, en un simple clic le monde entier est au bout de ses doigts offrant ainsi une foule de potentiels prospects. C’est grâce à internet que cela est possible. Et pour Benjamin KOUTI « l’Afrique a raté la révolution industrielle mais il faut se battre pour ne plus rater celle technologique ».

Comment y arriver ?

Pas évident d’embrasser cette technologie si l’ancien paradigme n’est pas changé. Tout d’abord chaque individu doit apprendre à vivre utilement selon M. KOUTI. C’est-à-dire ne pas laisser une seconde sans chercher à atteindre des objectifs, sans les reformuler, les réorienter. Ensuite il faut constamment chercher et trouver des solutions aux besoins profonds d’un grand nombre de personnes. Ce faisant, il y a un apport en valeur ajoutée, une potentielle société qui ne sera pas un copié-collé. Pour finir, apprendre constamment des situations et l’enseigner pour qu’un grand nombre puisse s’en inspirer.

PSG : la carrière de Cristiano Ronaldo, un exemple pour Mbappé

Internet sera pour chaque personne ce qu’elle voudra qu’il soit. Soit un gagne-pain, soit un canal de communication. Benjamin KOUTI pour sa part en a tiré une société rentable, véritable multinationale présente à la fois au Burkina-Faso, au Ghana, au Bénin et au Togo. Il avoue que la ténacité, l’ambition et l’esprit visionnaire l’ont aidé à y arriver. Et vous que dites-vous d’internet ? Mieux qu’en faites-vous ?