Togo : l’ITRA, un institut au service du monde agricole

C’est depuis 1997 que l’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA) contribue au développement économique du pays. Sa mission principale est de mener des recherches scientifiques et de mettre au point des technologies innovantes adaptées dans différents domaines, pour pouvoir accompagner efficacement le monde agricole togolais.

L’agriculture demeure au Togo le moteur principal du développement économique. Il contribue à hauteur de 40% à la formation de la richesse nationale et génère plus de 20% des recettes d’exportation. Dans une nation, l’indépendance politique n’est possible et effective que si l’indépendance économique est acquise. Le Togo a à cet effet élaboré, des plans de développement en se basant principalement sur le secteur agricole.

Lire aussi: Togo : la famille des artistes rend hommage à la légende Jimi Hope

Fonctionnement de l’ITRA

Établissement public à caractère scientifique et agricole, l’ITRA est doté d’une personnalité morale et de l’autonomie de gestion. Il accompagne le gouvernement dans sa politique de développement et contribue énormément au développement du pays.

Il dispose en effet de quatre organes de gouvernance et d’exécution tels le Conseil de Surveillance, le Conseil d’Administration, le Conseil Scientifique, et la Direction générale. Pour mieux fonctionner, l’ITRA dispose d’un dispositif géostratégique au niveau de chaque Organe. La Direction générale est rattachée à 3 Directions centrales que sont la Direction Scientifique (DS), la Direction des Laboratoires (DL) et celle de l’Administration, des Finances et de la comptabilité (DAFC).

Lire aussi: En Autriche, le congé paternité est allongé à 30 jours

Par ailleurs, il possède aussi 4 Centres de Recherche Agronomique (CRA), qui sont des centres à caractères agro écologiques. Il s’agit en effet, du Centre de Recherche Agricole du Littoral basé à Davié,  spécialisé dans la sélection et l’amélioration variétale sur les spéculations comme le maïs, le riz, le manioc et les cultures maraîchères.

Ensuite, il existe aussi le Centre de Recherche Agronomique de la zone Forestière (CRAF) basé à Kpalimé. Il a pour vocation principale le Café, le Cacao, le Cola et abrite également le programme bovin. En outre, on note aussi l’existence du Centre de Recherche Agronomique de la Savane Humide (CRASH) basé à Kolokopé.

Lire aussi: Corruption au Togo : des dossiers chauds sur la table de la Haplucia

Ce lieu est un pôle par excellence du Coton, des Ovins et des Caprins. Il existe également une station de semence dans la ferme de Sotouboua qui est un centre d’excellence de production des semences agricoles de bases à l’instar du maïs, du soja, le riz, etc. Enfin, vient s’ajouter le Centre de Recherche Agronomique de la Savane Sèche (CRASS) basé à Kara.

Notons que l’ITRA s’occupe aussi de la certification des produits alimentaires conformément aux normes d’hygiène et de production en vigueur afin de les rendre propres à la consommation.

Lire aussi: Profanation tombe DJ Arafat : Kpatcha en colère crache ses vérités

D’après M. AZIATO Kokou,  ingénieur agro-alimentaire au service de la direction des Laboratoires, « ce service consiste à procéder à une déclaration de conformité des produits sur le plan physico-chimique et sur le plan micro biologique. Cette vérification se fait sur deux types de produits à savoir, les produits importés et ceux fabriqués localement… »

En d’autre termes, l’ITRA contribue à garantir non seulement la qualité des produits, mais aussi les conditions d’hygiène dans lesquels ils sont fabriqués.

Plus d'articles
Sucre roux, sucre blanc : quelle est la différence ?