Togo/Locales 2019 : après les résultats provisoires, la période des contestations ouverte

Les résultats provisoires des élections locales sont connus depuis hier vendredi 5 juillet. Ils ont été rendus publics par la Commission électorale nationale indépendante (Céni). 

Après la proclamation de ces résultats provisoires, les partis politiques, groupes de partis politiques et têtes de liste des candidats indépendants disposent de (48) heures pour contester la régularité des opérations électorales auprès de la Cour suprême, la seule compétente pour connaître des recours.

Lire aussi: Togo-CEPD 2019 : 155 864 nouveaux collégiens pour un taux de réussite de 78,54%

Ainsi, tout candidat ou toute liste peut contester la régularité des opérations électorales sous forme de plainte adressée à la Chambre administrative de la Cour suprême.

Il est à préciser que passé le délai des 48 heures, aucune requête ne sera plus recevable. 

Notons que sur les 1527 postes, 1490 conseillers municipaux ont été élus dans 114 communes. Le taux de participation sur le plan national est de 52,46 %.

Plus d'articles
Djamel Belmadi, le sélectionneur de l’Algérie répond à Karim Benzema