in

Togo / ‘Mardi gras’ : que comprendre de cette tradition catholique ?

Les fidèles catholiques observent ce mardi 25 février, le ‘mardi gras’, une journée qui marque la fin de la « semaine des sept jours gras ». C’est une période au cours de laquelle l’on mange gras, en prélude au temps de jeûne qui suivra.

En effet, selon le calendrier grégorien, le mardi gras est calculé par rapport à la fête de Pâques et tombe toujours sur les mardis entre le 3 février et le 9 mars, spécialement à la veille du « mercredi des cendres. »

Les cendres marquent le début du carême, qui dure 47 jours avant Pâques au lieu de 40 comme nous le savons.

Etats-Unis : Quatre procureurs claquent la porte après un tweet de Trump dénonçant leur réquisition « injuste »

Le mardi-Gras célébré ce 25 février 2020, est le lieu de faire bonne chair une bonne fois avant d’entrer dans la période « maigre. » Durant le temps de carême, il est recommandé de manger « maigre », donc, pas de viande.

Le repas traditionnel du Mardi-Gras reste les crêpes et les beignets. Ce sont des aliments gras, bref toutes les bonnes choses, qu’on ne doit plus consommer durant le carême.

Un oiseau gelé depuis 46 000 ans découvert en Sibérie

Le mardi-Gras est associé à un carnaval, « carne levare » en latin, qui veut dire « enlever la chair » (concrètement supprimer toute la période du carême la viande ou autrement dit, le « gras ».)

La façon de célébrer ce jour varie suivant les traditions.

Des élèves ramènent de force leur camarade de classe à l’école après qu’il ait refusé d’assister aux cours

A Dunkerque, par exemple, les dimanche, lundi et mardi gras sont baptisés « les trois joyeuses » et durant ces jours, toute la ville défile costumée pour le carnaval.

Ailleurs, on l’appelle “Pancake Tuesday7” et plusieurs églises offrent des petits déjeuners ou dîners de pancakes, en sollicitant parfois des contributions caritatives.

Qui est le meilleur entre Messi et Maradona ? Le fils de Diego tranche

Une Chinoise diagnostiquée positive au coronavirus après 8 tests de dépistage négatifs