La Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo a accueilli ce mercredi 11 décembre, la dernière édition de l’année 2019 du « Mercredi de l’entrepreneur ».


Top 10 des pays africains exposés aux massacres de masse (rapport)

« Quelle forme juridique pour votre entreprise ? » C’est le thème autour duquel les discussions ont eu lieu et animées par Fridolin ADONSOU, Directeur juridique et des Engagements à l’Agence Nationale de Promotion et de Garantie de Financement des PME/ PMI (ANPGF).

Fridolin ADONSOU Directeur juridique et des Engagements à l’ANPGF

Le choix de ce thème s’explique par le fait que « bon nombre de porteurs de projet n’accordent pas la même importance au choix de la forme juridique de leurs entreprises qu’à l’élaboration du plan d’affaires ou à l’étude de marché », a déclaré Fridolin ADONSOU.

Vue partielle de la salle

A travers ce thème l’Agence Nationale de Promotion et de Garantie de Financement des PME/ PMI (ANPGF) voudrait donner réponse aux porteurs de projet qui se demandent quel statut ils devraient donner à leur future entreprise.

C’est aussi le lieu d’éclairer ceux qui sont déjà en activité et souhaiteraient changer de forme juridique afin de bénéficier de conditions plus allégées auprès du fisc.

Intervention d’un participant

Pour le compte cette année 2019, au regard des chiffres, selon les organisateurs, le bilan est positif et les objectifs sont atteints.

« Au total, l’ANPGF a sensibilisé et formé sur plusieurs thématiques liées à l’entrepreneuriat environ 2500 porteurs de projets de divers secteurs d’activités contre près de 2000 formés en 2018. Donc les objectifs sont atteints », a confié Fridolin ADONSOU, Directeur juridique et des Engagements à l’ANPGF.

Togo : appel à candidatures pour des bourses d’études en France ; voici les critères d’éligibilité

Rappelons que l’Agence Nationale de Promotion et de Garantie de Financement des PME/ PMI (ANPGF) initie l’évènement « Mercredi de l’entrepreneur » depuis 2013 dans le souci de renforcer les capacités managériales des jeunes entrepreneurs togolais.