in ,

Togo : mise au point de l’ANSAT sur les stocks de maïs avariés qui circulent sur les réseaux sociaux

Depuis quelques jours, circulent sur les réseaux sociaux, des images « signées d’un certain Valentino of Zion » sur les stocks de maïs avariés de l’ANSAT entreposés dans le magasin de 3000 tonnes d’Atakpamé.

Lire aussi : Gabon : l’audience de la cour d’appel sur la requête d’expertise médicale d’Ali Bongo reportée

Dans un communiqué officiel ce mardi 27 août 2019, l’Agence Nationale de la Sécurité Alimentaire du Togo (ANSAT) fait une mise au point pour donner plus de précisions sur ces images.

« Relativement à cette sortie médiatique, l’Agence Nationale de la Sécurité Alimentaire du Togo tient à apporter les éclairages suivants :

1- Ce stock présenté sur les réseaux sociaux est un stock avarié datant de 2012 qui avait été entreposé dans les anciens locaux de l’Usine textile de DATCHA afin de l’éloigner des stocks destinés à la consommation humaine.

2- Cette mesure d’entreposage des stocks avariés dans les magasins éloignés de ceux de l’ANSAT abritant des stocks propres à la consommation humaine vise à assurer une qualité irréprochable des stocks soumis à la consommation humaine.

3- Le transfert de ce stock avarié des entrepôts de Datcha vers le nouveau magasin de 3000 tonnes d’Atakpamé fait suite non seulement à la reprise des locaux par le Ministère du Commerce mais aussi à l’envoi d’une mission d’évaluation du Ministre de l’Agriculture de la Production Animale et Halieutique, M. Noel Koutéra BATAKA qui a recommandé que ce stock soit cédé comme à l’accoutumée aux acteurs de la production animale en vue de son renouvellement ».

Lire aussi : Togo/TdE : le Gouvernement fixe les nouveaux tarifs de vente de l’eau

L’Agence Nationale de la Sécurité Alimentaire du Togo rassure donc les populations togolaises que ce stock avarié objet de spéculations sur les réseaux sociaux n’est nullement destiné à la consommation humaine.



Saham Ad

Le Kenya célèbre l’exportation de ses premiers barils de pétrole

Le roi Mohammed VI en vacances d’été chez le président Ali Bongo