in ,

Togo : Mort du présumé braqueur surnommé ‘Cimétière’ ; grosse polémique

Image d'illustration

Deux présumés braqueurs ont été abattus le weekend dernier par la police. Selon des faits relatés par le porte-parole de la Police nationale, les 2 victimes seraient des braqueurs filés par des agents et qui auraient perdu la vie dans un échange de tirs.

Mais depuis quelques heures une autre version est émise par les familles de Dekpo Mlatawo et Semekonawo Koffi dit « cimetière ». Elles accusent la Police d’avoir enlevé les 2 jeunes à leurs domiciles pour les exécuter et les présenter comme des braqueurs.

Toujours ce dimanche, des vidéos et audios circulant sur  les réseaux sociaux indiquaient que les présumés ont été interpellés dans leur domicile à Akato Deme et n’ont aucun lien avec les braquages.

Autres précisions données, Semekonawo Koffi serait menuisier de profession et Dekpo Mlatawo (25 ans) serait un jeune peintre staffeur.

Lire aussi: Vidéo] Avec du sel et de la salive, un voleur brise la vitre d’un véhicule et vide les objets de valeur ; les internautes révoltés

Une enquête interne ouverte

Une enquête sur l’affaire serait ouverte auprès des familles et des riverains des feux Dekpo Mlatawo et Semekonawo Koffi dit « cimetière ». Selon le MMLK, elle est engagée auprès de la cellule d’ ‘enquête interne de la Direction de la Police Judiciaire pour mettre la lumière sur l’affaire.

Pour cette cellule de la police judiciaire chargée de l’enquête, l’objectif est d’œuvrer pour la manifestation de la vérité, du droit et de la justice et le MMLK est appelé à collaborer du début jusqu’à la fin. Les familles et autres acteurs seront  très prochainement écoutés et entendus afin de concourir à l’objectif escompté.

Outre cette cellule d’enquête, la Commission Nationale des Droits de L’homme s’est auto saisie de ce dossier et a commencé par auditionner les parties concernées. Après la police, ce sera dans les heures qui suivent  le tour des familles des victimes.



Togo : les grands points du Conseil des ministres de ce mercredi 31 juillet 2019

Togo : les grands points du Conseil des ministres de ce mercredi 31 juillet 2019

CEDEAO le franc-parler du président Alassane Ouattara

CEDEAO : le franc-parler du président Alassane Ouattara