Togo/mutinerie à la prison de Tsévié : plusieurs blessés évacués

Selon une information émanant de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) Douze (12) personnes dont 11 détenus et un agent pénitentiaire ont été blessés dans la mutinerie qui a eu lieu à la prison civile de Tsévié.

A l’origine de cette mutinerie, se trouve une fouille systématique organisée par l’administration pénitentiaire dans ladite prison, à la recherche de téléphones portables introduits dans la prison et qui seraient en possession de certains détenus a rapporté l’institution.

« Des faits, il ressort que quelques jours plus tôt, l’administration pénitentiaire a eu des informations selon lesquelles plusieurs téléphones portables auraient été introduits au sein de la prison et aux mains de certains détenus. De plus, un visiteur a été interpellé avec du cannabis qu’il tentait de remettre à un détenu », indique le communiqué de la commission, écrit ce lundi nos confrères de globalactu.com.

Lire aussi: Nigeria : une fonctionnaire accuse un serpent mystique d’avoir avalé près de 59 millions FCFA

Au cours de la fouille faite par des agents pénitentiaires appuyés par des éléments de la gendarmerie nationale, les fouilleurs, poursuit le document, ont été confrontés à une ‘violente’ résistance de la part des détenus.

« Ils ont réagi par des lancers d’ustensiles de cuisine et des jets de briques devant servir aux travaux d’assainissement de la prison. Ils ont réussi à défoncer les portes avec pour intention de s’évader. Face à cette situation, les agents en présence ont réussi à les contenir en faisant usage des tirs de sommation et de gaz lacrymogènes », ajoute Mme Polo, présidente de la Cndh.

Au bilan, on compte 11 détenus blessés dont 7 ont été évacués dans un centre hospitalier de la localité. On ajoute qu’un agent pénitentiaire aussi est blessé et des dégâts matériels.

Plus d'articles
Thaïlande : Programme de bourses de Master 2021 de l’Institut Chulabhorn à Bangkok