Togo : Nouveaux éléments après la chute mortelle d’un prof depuis le 5e étage de l’IAEC à Lomé

La communauté universitaire de Lomé est sous le choc depuis mercredi après la mort par suicide d’un enseignant qui a sauté du 5e étage de l’immeuble de l’université privée IAEC à Lomé.

Les informations rapportées par des proches du défunt font étant d’un homme d’apparence calme et discret. Doctorant à l’Université de Lomé avec rang de vacataire, il cumulait ses occupations avec un poste d’enseignant au sein à l’IAEC.

L’homme, proche de la trentaine, aurait ingurgité une substance toxique, de l’acide, avant de sauter pour mettre fin à sa vie.

Les hypothèses

Cet acte extrême surprend ses proches qui balaient d’un revers de la main l’hypothèse selon laquelle, le doctorant aurait mis fin à sa vie à cause des soucis financiers. En revanche, ils penchent plutôt sur un problème de dépression lié à des ‘pressions sociales’.

Le témoignage des personnes qui l’auraient croisé le mercredi avant la chute mortelle indique qu’il n’avait lancé aucun regard particulier ni un geste étrange qui auraient pu alerter.

Les circonstances du drame ne sont pas encore élucidées, même si tout semble converger vers le suicide, il n’est pas encore avéré. La suite de l’enquête permettra de situer l’opinion.

Plus d'articles
Burundi : la prestation de serment du président Évariste Ndayishimiye hâtée