in ,

Togo / OIF : Appel à projets « Jeunesse, Sport et Citoyenneté »

Dans le cadre de son programme « Politiques et actions avec et en faveur de la jeunesse », l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), à travers ses Représentations extérieures en Asie-Pacifique, en Afrique centrale, en Afrique de l’Ouest, aux Caraïbes et Amérique latine, en Europe centrale et orientale et en océan Indien, lance un appel à destination des porteurs de projets au profit des jeunes autour du thème « Sport et Citoyenneté ».

Contexte :

L’Assemblée générale des Nations unies a proclamé le 6 avril 2013 comme « Journée Internationale du sport pour le développement et la paix », destinée à célébrer la contribution du sport et de l’activité physique à l’éducation, au développement humain, à l’adoption de modes de vie sains et à l’édification d’un monde pacifique.

Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 (Agenda 2030), adopté par l’Assemblée générale des Nations unies le 25 septembre 2015, offre la référence politique mondiale devant guider les décideurs dans la promotion du changement durable dans divers secteurs de la société. Il reconnaît la contribution importante du sport au développement durable et à la paix.

Coup d’état : le Mali suspendu de l’OIF

En effet, loin de se limiter à une activité physique, ludique ou compétitive, la pratique du sport a des impacts sur plusieurs aspects relatifs au développement de l’individu et de sa communauté. Elle permet par exemple aux jeunes de comprendre l’importance de la solidarité et d’acquérir les aptitudes nécessaires au travail en équipe, le leadership, la responsabilité …, autant de qualités humaines que requiert la vie en société.

Dans un registre plus collectif, le sport participe au développement de la communauté et est un vecteur de renforcement de la cohésion sociale. Il joue selon l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), un rôle significatif dans la promotion de l’intégration sociale et du développement économique dans les différents contextes géographiques, culturels et politiques.

Consciente de la contribution prépondérante du sport au développement durable, l’OIF apporte son soutien à la jeunesse francophone porteuse d’initiatives qui promeuvent le sport comme un outil de développement, de cohésion sociale et d’engagement citoyen.

Togo : Fademba Waguena nommé représentant de l’OIF pour l’Afrique Centrale

Objectifs : 

Le présent appel a pour objectifs de :

– Mettre en valeur et soutenir financièrement des initiatives de jeunes ou en faveur des jeunes utilisant le sport comme un vecteur de cohésion sociale et d’engagement citoyen;
– Promouvoir les valeurs du sport au service de la citoyenneté, du développement durable, de la paix et de l’insertion socioprofessionnelle ;
– Promouvoir le franc-jeu, le respect, l’égalité et la solidarité à travers le sport.

Thématiques couvertes par le sport :

De manière générale, les projets devront relever de l’une des dix (10) thématiques prises en charge par le sport dans le cadre du présent appel. Une ou plusieurs thématiques peuvent être choisis :

– Sport et cohésion sociale ;
– Sport, compétences de vie et insertion professionnelle ;
– Sport et éducation ;
– Sport et handicap ;
– Sport et intégration sociale ;
– Sport, mixité, égalité femmes-hommes et autonomisation des femmes ;
– Sport et protection de l’enfance ;
– Sport et réduction des inégalités ;
– Sport et respect de l’environnement ;
– Sport, santé et bien-être.

Calendrier :

Lancement de l’appel à projets : 22 septembre 2020

Clôture de l’appel : 13 octobre 2020 (minuit heure de Paris)

Publication des résultats de l’appel à projets : 20 octobre 2020

Contractualisation avec les lauréats : À partir du 21 octobre 2020

Clôture des projets : 20 décembre 2020



Saham Ad
Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

UEMOA : 33.250 milliards de F.CFA de la BIDC au profit de PME/PMI

Togo : les grands points du Conseil des ministres de ce mercredi 31 juillet 2019

Togo : Le sujet principal du Conseil des ministres de ce mardi 22 septembre