Togo ouverture de la 2e réunion du Groupe de soutien à la transition au Mali par Faure Gnassingbé

Togo : ouverture de la 2e réunion du Groupe de soutien à la transition au Mali par Faure Gnassingbé

Le président de la République Togolaise Faure Gnassingbé a ouvert ce 08 mars à Lomé, sur sollicitation des Nations-Unies, la deuxième réunion du Groupe de soutien à la transition au Mali (GST – Mali).

Réunion qui connaît la participation des représentants des Nations-Unies, de l’Union Africaine, de la CEDEAO et de nombreux officiels togolais. C’est en présence de ces derniers que le chef de l’État a fait son discours de solidarité à l’endroit du Mali, plongé dans une instabilité sociopolitique depuis la chute du président Ibrahim Boubacar Keita.

Dans cette démarche d’un retour à la vie normale au Mali, Faure Gnassingbé a rappelé que “la transition n’est plus une option, mais un impératif” afin qu’un cap décisif soit franchi.

Aussi a-t-il martelé que “le soutien à un pays frère dans un moment aussi délicat que la transition, ne devrait pas être un vœu pieux”.

Il a ensuite réitéré son engagement personnel et celui du Togo pour permettre à la République sœur du Mali de retrouver une stabilité.

“Le Groupe continuera d’être au centre de la coordination internationale sur la situation au Mali afin d’éviter la duplication inutile des efforts et le gaspillage des ressources rares, surtout dans le contexte de la crise sanitaire, en appui aux efforts conduits par les autorités maliennes”, a expliqué le président de la République.

“Notre soutien au pays frère du Mali dans le cadre de ce groupe, se veut davantage plus performant, plus efficace et plus ciblé pour frayer l’impact positif et durable sur les défis les plus pressants évoqués plus haut. Face aux menaces auxquelles nous sommes confrontés qui défient l’intangibilité des frontières et fragilisent la stabilité de notre ensemble sous-regional, je voudrais pour ma part, au nom de la République Togolaise, vous réaffirmer notre disponibilité et notre engagement sans faille à soutenir la République sœur du Mali et à adhérer aux initiatives innovantes et solidaires à l’image de ce groupe, qui permettront de remettre ce pays sur la voie de la stabilité, de la paix et du développement durable”, a conclu le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

Les échanges se poursuivront entre les différents participants de cette rencontre internationale pour un compte rendu plus tard dans la journée.

Plus d'articles
Venez découvrir les initiatives et les projets que la Banque Mondiale soutient au Togo