Togo : pluie d’hommages après l’annonce du décès du ‘Général’ Alfred Kolani

Le monde sportif, la famille des journalistes sportifs en général et de la Télévision togolaise en particulier sont en deuil. Le lundi 11 février aux environs de 20 h 30, Alfred Kolani, chef de la division des actualités sportives, s’en est allé à la suite d’une courte maladie. 

Togo pluie d'hommages après l'annonce du décès du 'général' Alfred Kolani
Feu Alfred Kolani

Alors que sa rédaction attendait son retour imminent, c’est avec stupéfaction, chagrin, amertume et désolation que le personnel a appris la triste nouvelle de son décès. Ses désormais anciens collaborateurs gardent cependant des souvenirs de celui que l’on surnommait affectueusement « le Général ». Voici quelques témoignages :

« Lorsque nous avons appris la disparition de M. Alfred, c’était vraiment une grande tristesse au niveau du cabinet. Lorsque quelqu’un est très bien dans la communication et qu’il disparaît, c’est carrément un silence énorme. La disparition d’un journaliste de cette qualité, ça nous fait beaucoup mal parce qu’on connaît ses compétences, on sait ce qu’il a toujours fait pour le développement du football togolais. », a témoigné le ministre de la Communication, des Sports et de l’éducation à la citoyenneté et au civisme Foli Bazi Katari.

Quel homme était-il ? Beaucoup de ceux qui l’ont connu et côtoyé parlent d’un grand journaliste, d’un homme talentueux, d’un professionnalisme à tout égard. 

Pour M. Augustin Amega, « Alfred est l’un des confrères qui a une envie au niveau des confrères médias publics, essayer de tracer un sillon, de montrer que malgré son statut de journaliste du secteur public, il peut toujours s’offrir quelques marges d’indépendance ; un peu d’audace sans lequel on ne saurait être un journaliste indépendant professionnel. »

Avec le confrère Aimé Ekpe, l’on comprend que la passion d’Alfred Kolani a toujours été le sport et il a « milité beaucoup pour le développement des sports au Togo et surtout dans le domaine du football ».

Le journaliste sportif David Assimadi reconnaît un homme qui contribue véritablement, par sa pertinence, la pertinence de ses convictions et lui attribue beaucoup de qualités humaines. « C’est un gars absolument sympa, avec lequel on blaguait facilement », confie-t-il.

Comme une traînée de poudre, la mauvaise nouvelle du décès du « Général » a gagné tous les coins et recoins du pays. À l’université de Lomé, on salue la mémoire d’Alfred Kolani. 

« C’est quelqu’un que j’ai côtoyé longtemps jusqu’à sa mort, c’est un homme que j’ai connu simple avec beaucoup de sagesse et de calme », renchérit la consœur Fifi Assogbavi.

Mais au-delà de tout, l’on reste unanime. Alfred Kolani ou simplement le « Général » avait du style ? Il avait sa manière d’être, sa façon de vivre. Il nous a laissé cette célèbre citation.

« Portez-vous bien, prenez soin de vous, chaque jour est une vie. Travaillons à la beauté des choses. Même quand c’est difficile, il faut garder le sourire. »

Que la terre lui soit légère !


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Dayo Amusa : « Le mariage n’est pas un centre commercial»