Togo : Plus de 50 policiers et gendarmes sanctionnés pour…

Le ministre togolais de la sécurité et de la protection civile, général Damehame Yark a annoncé le jeudi 13 janvier 2022 que 54 policiers et gendarmes ont écopé des sanctions en 2021.

Les motifs des sanctions varient. Certains se sont rendus coupables de vol, de groupement de malfaiteurs ou d’escroquerie. D’autres ont fait preuve d’insubordination ou de cupidité.

Dans les détails, il s’agit de 24 policiers et 30 gendarmes. Ces derniers ont été punis. Au niveau de la Gendarmerie nationale, il y a eu 18 radiations prononcées.

3 policiers et 1 gendarme ont été quant à eux mis à la disposition de la justice pour répondre de faits graves qui leur sont reprochés.

Sur les exclusions temporaires, 8 policiers et 3 gendarmes ont écopé de 6 mois. 9 gendarmes ont écopé de trois mois de sanction.

De même, 13 policiers ont été avertis alors que 6 policiers ont été punis de 60 jours d’arrêt de rigueur. 8 policiers ont enduré 45 jours d’arrêt de rigueur et 11 autres ont écopé de 30 jours d’arrêt de rigueur.

Au niveau de la gendarmerie, 30 éléments ont écopé de 30 jours d’arrêt de rigueur.

Au final, on dénombre 54 policiers et gendarmes sanctionnés par leurs chefs pour des infractions commises dans l’exercice de la mission à eux confiée.

Avec Togobreakingnews

Plus d'articles
Emma Lohoues : “Toi tu es papa et puis tu vis chez…”, Le tacle amer de l’influenceuse qui fait très mal