Togo : Pour Christian Trimua, la vaccination contre la Covid 19 est obligatoire

Togo : Pour Christian Trimua, la vaccination contre la Covid 19 est obligatoire

Au Togo, la polémique sur la vaccination contre la Covid 19 est toujours vive. La récente décision du maire Aboka de la commune Golfe 5 à Lomé, qu’il a par la suite rapportée, continue de nourrir les discussions.

Le sujet n’a pas échappé aux questions des journalistes sur Kanal Fm ce jeudi lors des échanges avec le ministre Christian Trimua, porte-parole du Gouvernement, dans l’émission Club de la Presse.

Pour le ministre, l’approche du maire Aboka n’est pas une mauvaise chose en soi au regard du taux de contamination important dans les mairies.

« Ces communes ont vécu un taux de contamination importante avec du personnel en contact direct avec le public. La santé des agents est de la responsabilité des maires et des conseils municipaux », a-t-il indiqué.

La technique utilisée est discutable, a-t-il reconnu, en revanche, regardons l’objectif recherché qui est la protection des agents exposés.

Poursuivant son argumentaire, l’enseignant d’université indique, qu’à un moment ou à un autre, nous serons obligés de limiter un certain nombre d’activités pour des personnes qui ne sont pas vaccinées. « Le vaccin dans nos textes est obligatoire (..) mais nous ne voulons pas aller jusque-là », a-t-il prévenu.

Le coût de la prise en charge

Le Togo est l’un des rares pays à assurer une prise en charge à 100% pour les personnes contaminées par le virus et qui sont malades. Un coût qui s’alourdit de jour en jour au vu du nombre de patients. Ce mi-avril le pays compte 2.554 cas actifs dont plus de la moitié hospitalisée.

« Si vous ne vous vaccinez pas et vous faites une forme grave, les coûts vont devenir insupportables et la prise en charge va être en panne (…) ce qui peut entrainer des pénalités dans votre travail », a indiqué Christian Trimua.

Prenant l’exemple sur le Gouvernement italien qui a pris un décret pour rendre le vaccin obligatoire pour des agents de santé, le ministre, indique : nous allons réfléchir à la formule pour le Grand Lomé. « Le vaccin est obligatoire. Il n’y a pas d’ambiguïté à ce niveau », a-t-il martelé.

Il est à noter que depuis le début de la vaccination contre la Covid 19 au Togo en mars dernier, plus de 90.000 personnes, ont reçu une première dose du vaccin suédo-britannique AstraZeneca.




Plus d'articles
Samuel Eto’o : “Je serai heureux si Sergio Ramos…”, La légende évoque son club idéal et s’immisce dans le dossier Messi