Crédit Photo : DR

Togo / Prof Ihou Watéba aux leaders religieux : « Je ne sais pas le degré de leur foi, qu’ils nous disent ce qui ils sont réellement »

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Majesté Ihou Watéba, s’est exprimé ce lundi 20 septembre sur les ondes d’une radio locale, au sujet de la fermeture des lieux de culte par le Gouvernement.

Cette décision fait suite à une rencontre organisée entre les leaders religieux du Togo, les autorités, et différents acteurs sociopolitiques, en vue de trouver des solutions efficaces pour faire face à la nouvelle flambée des cas de contamination au Covid-19.

Le Premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé, a présidé la rencontre. Était notamment présent, le ministre Ihou Watéba, auparavant responsable de l’Unité opérationnelle de prise en charge des malades au Coronavirus du Togo.

Prenant la parole sur la question de la gestion des foules, pour le Professeur Ihou Watéba, il est « inconcevable qu’on continue de priver certains de leur totale liberté parce que certaines personnes ne veulent pas jouer le jeu de la vaccination. (..) Donc on ne ferme pas les églises, mais on va demander aux gens de rentrer dans les églises en présentant la preuve de la vaccination ».

« Si les leaders religieux commencent à dénaturer la vérité, je ne sais pas le degré de leur foi et ce qu’ils veulent. Qu’ils nous disent qui ils sont réellement… Ce sont les religieux eux-mêmes qui ont proposé la fermeture en lieu et place du pass vaccinal » , a-t-il renchéri.

Et d’ajouter : « L’évêque qui était là a dit qu’il ne voit pas comment on peut contrôler, à l’entrée des églises, les pass vaccinaux, et qu’eux, ils préfèrent qu’on ferme. On s’est regardé et le représentant des musulmans a dit que chez lui, ils font au moins 5 prières, et les prières commencent à 4 h du matin, qu’il ne voit pas comment des vieux qui arrivent à la mosquée le matin, qu’on contrôle leur statut vaccinal, eux, ils proposent qu’on ferme purement et simplement ».

« Le Premier ministre a fait la synthèse et a dit : donc vous préférez la fermeture plutôt que de présenter la preuve de vaccination, ils ont encore répondu oui » , a expliqué Prof Ihou Watéba. Avant de conclure : « Que les gens arrêtent de noircir l’image du Premier ministre et l’image du pays, que c’est le Gouvernement qui a fait. »

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Côte d’Ivoire : un bandit de grand chemin togolais arrêté en possession d’armes de guerre