Au lendemain du lancement officiel du Plan National de Développement (PND), le gouvernement togolais est préoccupé par l’amélioration constante des conditions de vie des populations en milieu semi-urbain et en zone rurale. Ceci à travers le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC).

Togo/PUDC : les nouveaux défis du programme au profit des populations rurales
Image illustrative

La première phase du PUDC va s’achever en juin 2019. Elle a beaucoup plus mis l’accent sur l’accès aux infrastructures de base. D’autres grands défis définissent la deuxième phase de ce programme pluri annuel. Etalé sur plusieurs phases, il sera d’abord question de maintenir les infrastructures qui existent déjà.

Ensuite, le programme envisage de développer l’entrepreneuriat rural au niveau des différentes zones. Le PUDC vise également à doter plus de capacités, les populations locales, les populations qui sont dans ces zones enclavées afin qu’elles soient actrices de développement et contribuer à la mise en œuvre du PND.

Lire aussi: Togo: le ministre Foli Bazi Katari veut améliorer la qualité des prestations de la TVT

En effet, tout ce qui se fait depuis au niveau du PUDC, se retrouve dans les trois axes du PND. Selon le gouvernement, beaucoup de réalisations ont été enregistrées au profit des populations vivant dans les zones mal desservies par les infrastructures de base.

Selon les membres du comité de pilotage du PUDC, ont été mobilisés sous fonds propres, plus de 33 milliards de francs CFA sur un budget prévisionnel de 55 milliards de franc CFA.

Le gouvernement a été accompagné dans la mise en œuvre des programmes du projet par le Fonds des Nations unies pour le développement (PNUD).