Tanko Timati

Suite au récent remaniement ministériel, le Professeur Koffi Akpagana est le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il succède au Prof. Octave K. Nicoué Broohm.

Koffi Akpagana, Togo, ministère de l’Enseignement supérieur, Octave Nicoué Broohm,
Prof Akpagana Koffi, ministre togolais en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Le nouveau Ministre, qui a pris officiellement fonction le 28 janvier 2019, est Enseignant Chercheur, Professeur Titulaire de biologie végétale depuis 1998 à la Faculté des Sciences (FDS) de l’Université de Lomé.

Spécialisé dans la biodiversité, l’environnement, les énergies renouvelables, il a eu à superviser et dispenser des enseignements à divers niveaux et spécialités des sciences de la nature dans les universités du Togo, du Bénin, de Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Canada et de la France.

À son actif, diverses réunions scientifiques au Togo et dans le monde avec 270 publications scientifiques et 26 thèses de Doctorat dirigées sur la gestion des ressources végétales.

Un parcours qui lui a valu diverses distinctions honorifiques. Il est entre autres, Titulaire du Diplôme de Mérite de l’Université du Bénin, au Togo, en 1997, Chevalier des Palmes académiques du Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur (CAMES) en 2011, officier des Palmes académiques du Togo en 2013 et chevalier des Palmes académiques françaises en 2017.

Le Professeur Koffi Akpagana est le responsable du laboratoire de botanique et écologie végétale à l’Université de Lomé depuis 1996 ; responsable du DEA entre 1994 et 2014, puis du Master de biologie végétale appliquée depuis 2014 ; Directeur de la Recherche de l’Université de Lomé entre avril 2000 et octobre 2006 et deuxième vice-président de l’Université de Lomé en charge de la vie universitaire entre 2006 et 2014.

Né le 31 décembre 1957, le ministre Akpagana est marié et père de famille.