in ,

Togo : quelle procédure doit suivre un citoyen pour détenir une arme ?

Est-il possible pour un simple citoyen togolais de détenir légalement une arme ? Oui, mais il existe des conditions à remplir.

Togo-quelle procédure doit suivre un citoyen pour détenir une arme

Lire aussi : Togo / Drame : accident mortel vers Djagblé ce jeudi 15 août

Le Général Yark Damehame s’est penché sur la question lors de la cérémonie de remise de machines de marquage d’armes qui s’est déroulée le mercredi 14 août au ministère de la sécurité et de la protection civile.

En effet, face à l’insécurité ambiante à laquelle fait face le pays, les autorités s’engagent depuis quelques mois à réguler le port d’armes par les civils.

Lire aussi : France : les femmes africaines de chambre se révoltent

Quelles sont donc les conditions à remplir pour détenir légalement une arme ?

Le Général Yark Damehame répond : « Si vous êtes un civil togolais et vous voulez avoir une arme, vous ferez une demande adressée au ministre de la sécurité et de la protection civile.

Cette demande est envoyée à la police ou à la gendarmerie pour enquête de moralité pour vérifier si celui qui veut avoir l’arme à tous ses sens.

À l’issue de l’enquête de moralité, le ministre fait exploiter le rapport de l’enquête et si on trouve que vous pourrez être détenteur d’une arme, on vous délivre une autorisation d’importation.

Lire aussi : La fortune laissée par Ange Didier Houn, alias DJ Arafat, avant son décès

Lorsque l’autorisation vous est accordée, vous achèterez l’arme et vous ferez une demande de détention d’armes et de munitions.

La demande analysée, on vous donnera l’autorisation de détention et vous rentrez avec votre arme ».

Mais le général Yark Damehame précise qu’il s’agit “des armes de chasse, c’est-à-dire, des armes de calibre 12”.

Lire aussi : Russie : 23 blessés suite à l’atterrissage d’un Airbus dans un champ de maïs

Il est à noter que la cérémonie de remise de machines a été couplée avec le lancement du processus de marquage des armes. Un processus rendu possible grâce à l’aide de la République du Japon. Après son appui financier pour la construction du nouveau port de pêche, le Japon offre des machines pour le marquage des armes. Ce don, estimé à plus de 370 millions de FCFA, entre dans le cadre du projet d’assistance à la Sécurité Physique et Gestion des Stocks, Marquage et Destruction des armes obsolètes et leurs munitions au Togo.

Togo-élections locales: les Céli d'Agoe, de l'Ave et du Golfe installées ce samedi 11 mai

Togo/Elections partielles 2019 : la Céni donne son satisfecit

Togo Drame accident mortel vers Djagblé ce jeudi 15 août

Togo / Drame : accident mortel vers Djagblé ce jeudi 15 août