Togo / Racket et cupidité : plus de 220 policiers et gendarmes sanctionnés

Il n’est pas rare de surprendre un policier ou un gendarme en train de racketter un honnête citoyen.

En 2020, 225 agents des forces de l’ordre et de sécurité, dont 88 policiers et 137 gendarmes ont fait l’objet de sanction à cause de ce comportement, a-t-on appris.

Selon le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Yark Damehame, qui a livré l’information, ces agents ont été sanctionnés pour, entre autres : indiscipline, inconscience personnelle, négligence, abandon de poste, vol, racket, cupidité et indélicatesse.

La sanction est « un mois d’arrêt de rigueur », et en cas de délit grave, ils font l’objet de procédure judiciaire ; et peuvent être emprisonnés lorsqu’ils sont reconnus coupables.

Plus d'articles
Les journalistes à la redécouverte de la Croix-Rouge