Togo : Sifa, le nouveau dispositif pour une formation professionnelle de qualité

Le Togo peut désormais mener à bien sa politique d’éducation de qualité et d’offre d’emploi décent aux jeunes. Ceci grâce au projet Skills initiative for Africa ou initiative pour les compétences en Afrique (SIFA).

Togo : Sifa, le nouveau dispositif pour une formation professionnelle de qualité
Image illustrative

Lancé ce jeudi à Lomé, il s’agit d’un mécanisme de l’Union africaine financé par l’Allemagne pour soutenir les Etats membre de l’union dans le secteur de la formation professionnelle.

Le SIFA au Togo

Le sifa est mise en œuvre par l’Agence de développement de l’Union africaine, ancien NEPAD. Elle vise à renforcer les perspectives d’emploi des jeunes, des femmes, des personnes vulnérables en Afrique.

Sifa va contribuer à transformer le système d’éducation et de formation en un système capable de répondre aux besoins en connaissances, compétences, aptitudes, recherches, innovations et créativités propices à un avenir meilleur.

Lire aussi: Gambie : Yahya Jammeh accusé d’avoir volé plus de 500 milliards FCFA dans les caisses de l’Etat

Pour Mme Fati N’zi-Hassane, représentante de l’Agence de développement de l’Union africaine, « Il s’agit d’une part de créer les conditions pour les échanges de bonnes pratiques et de connaissance en matière de formation professionnelle, et d’autre part de mettre à disposition des fonds sous forme de subventions pour les projets d’investissement de développement des compétences.

« Aujourd’hui nous lançons au Togo l’initiative et également le guichet de financement numérique No 1 qui vise à financer les projets d’investissement allant jusqu’à 3 millions d’euros soit 2 milliards de FCfa », a-t-elle ajouté.

Le lancement du projet SIFA a été couplé avec l’appel à proposition pour le financement de grands projets d’investissement dans le cadre de la formation professionnelle et le développement des compétences.

Les critères d’éligibilité et le processus de soumission

Peuvent postuler des instituts de formations togolaises ayant une accréditation pour dispenser des formations en partenariat avec une institution privée, une ONG, une société nationale ou internationale. Plusieurs dizaines de candidatures sont attendues. Ces candidatures seront soumises à de différentes étapes d’évaluation. Ceci pour permettre d’arriver au classement des trois meilleures candidatures.

Lire aussi: Togo/Assemblée Nationale : les députés à l’hémicycle ce vendredi …les sujets au programme

Notons que les défis majeurs de l’enseignement et de la formation technique et professionnelle restent, entre autres, la faiblesse au niveau des bourses d’études, la problématique de la formation d’enseignants qualifiés, la pertinence des programmes de formation, le développement des infrastructures pédagogiques suffisantes, la rénovation des équipements pédagogiques, la numérisation de la formation.

Pour rappel, une étude réalisée par le NEPAD en 2015 a établi que d’ici 2030, près de 440 millions de jeunes se retrouveront sur le marché de l’emploi africain.

Plus d'articles
Déconfinement en France : Emmanuel Macron décide ce lundi