Dans quelques mois, les Togolais commenceront par payer  la taxe d’habitation prévue par le fisc togolais. Une annonce de  l’Office des Togolais des Recettes (OTR) qui a fait couler beaucoup d’encre et de salives. Les interrogations se multiplient sur les réelles dispositions prises par l’OTR à ce sujet. Qui est ce qui vont réellement payer la taxe ? Qui sont ceux qui n’en font pas partie ? Autant de questions aux bouts des lèvres de milliers togolais qui jusque-là ne cernent pas encore le sujet.

Togo : taxe d’habitation ; l’OTR apporte des précisions

Lire aussi: Inde : plus de 100 cours en ligne lancés pour les étudiants africains



La taxe est due par tout ménage ayant en République togolaise la disposition ou la jouissance d’une habitation. La taxe d’habitation est établie dans la localité où elle est située l’habitation selon les experts.

Lire aussi: Google lance Android 10 en version finale ; voici les nouveautés

Cependant, certaines personnes de par leur statut, ou situation sont exonérées du paiement de la taxe d’habitation.

En dehors des agents diplomatiques, d’autres personnes aussi sont exonérées de la taxe d’habitation.

Lire aussi: « Sadio est le meilleur au monde qu’on le veuille ou non » : ce consultant donne le Ballon d’Or à Mané

Il s’agit des personnes de moins de 18 ans, les personnes admises à la retraite ou âgées de 55 ans et plus et les personnes reconnues indigentes par l’autorité compétente.

Cet impôt local épargne aussi les infirmes ou invalides munis d’un titre justificatif délivré par l’autorité compétente et qui ne disposent pas d’autres revenus que d’une pension allouée en raison de leur incapacité.

Lire aussi: A 25 ans, Franck Verzefé lance une technologie pour traquer les faux médicaments en Afrique

Également, les élèves et étudiants effectivement inscrits dans les établissements et les apprentis ne disposant pas de revenus professionnels ne payeront la taxe d’habitation

À cette catégorie, s’ajoutent les agents diplomatiques ou consulaires de nationalité étrangère dans la localité de leur résidence officielle  à la condition de n’exercer ni commerce, ni industrie et dans la mesure où les pays qu’ils représentent, accordent des avantages analogues à leurs homologues togolais.

Lire aussi: Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa réagit sur les violences xénophobes

Toutes ces personnes recevront une attestation d’exonération qui sera délivrée par le service des impôts.

En rappel, selon le fisc togolais, les tarifs de la taxe d’habitation varient de 2.000 F à 100.000 F CFA.