Au Togo, la pratique du Marketing de réseau tend à se généraliser. Pour de nombreux jeunes, c’est la bonne affaire, l’affaire du moment, dans un contexte où salariés ou non peinent à émerger et à se réaliser. Les sièges de certaines sociétés opérant dans ce secteur sont généralement bondés de monde, rapporte le mensuel Focus Infos dans son numéro 227 paru cette semaine.

Le constat est clair, comme de l’eau de roche : ces structures exercent un attrait quasi-magnétique sur leur cible, la jeunesse qui se trouve être en quête d’une réussite socio-professionnelle. Et pour ceux qui travaillent déjà, le marketing de réseau constitue une activité secondaire génératrice d’un supplément de revenus.



Multi Level Marketing (MLM) peut-il vraiment être la panacée ? Faut-il s’y investir avec l’espoir au bout d’un paradis ?, questionne le journal.

Lire aussi: Meurtre d’un jeune homme à Lomé : une prêtresse vodou soupçonnée

En effet, dans sa présentation, le MLM est un moyen de gagner beaucoup d’argent et beaucoup d’opportunités de voyage à l’international ; et au même moment vous permet de développer des compétences. Le système est présenté comme celui qui “change les vies” comme en témoignent les nombreux adhérents.

Toutefois, ce type d’activité comporte un envers du décor, très souvent méconnu. 

Basé sur un système de rémunération par niveau et généralement en bâtissant son propre réseau de partenaires filleuls, le marketing relationnel serait un réseau d’arnaqueurs et d’escrocs, fulminent certains, visiblement déçus par l’aventure. Au sein du système, on reconnaît que cette hypothèse ne peut être écartée dans l’absolu.

Selon un professionnel du marketing de réseau, rencontré par nos confrères de Focus Infos, ces déviances se situent cependant à deux niveaux. 

D’abord, la compagnie du MLM peut être bonne ; mais les hommes à l’intérieur du réseau mettent en place un système pour voler leurs propres frères. Ensuite, “je sais que des compagnies sont également conçues pour arnaquer” raconte t’il.

Lire aussi: Michael Jackson : sa fille Paris brise enfin le silence sur les accusations de pédophilie

Tiens, Jeunesse, QNETHelping Hands International, Tas-LyForever Living Produits, etc. La liste des compagnies de MLM au Togo peut être rallongée à l’infini. Mais comment reconnaître la bonne compagnie ?

Sur le portail web d’une compagnie opérant dans ce secteur, rapporte le journal, on peut lire :  “Il faut avoir une bonne connaissance du Marketing relationnel et bien connaître la compagnie dans laquelle on s’engage. “L’ignorance de l’industrie du réseau” “tue le métier du siècle”.

Au Togo, le marketing de réseau bouleverse les codes traditionnels. Les jeunes pour la plupart y croient. Peut-être trop naïvement. Des polémiques concernant certaines organisations œuvrant dans le secteur avaient surgies, mais ont été très vite étouffées. On a également assisté à l’arrestation de certains acteurs accusés d’escroquerie et d’abus de confiance suite à des pliantes les visant. 

En dehors des promoteurs qui gardent bien le secret pour amasser le plus possible avant la fin de l’aventure, nul ne saurait prédire à qui le tour. Dans la plupart de ces organisations, tout semble parfait… Jusqu’au jour où tout s’écroule. Comme un château de cartes à la surprise générale, conclut le journal.