La prise en charge des patients accidentés est au centre d’une formation à l’endroit du personnel médical et des blocs opératoires du Togo cette semaine à Lomé.

Initiée par la fondation AO Alliance, l’objectif de la formation non-opératoire est d’améliorer la pratique des méthodes en orthopédie et traumatologie de ces agents où qu’ils se trouvent se territoire national.



Lire aussi : Togo : décès brutal d’un inspecteur de la police ghanéenne en visite privée à Lomé

En effet, les accidents de la circulation peuvent se dérouler à n’importe quel endroit du territoire national. Il s’agit donc de dupliquer la bonne pratique comme celle dont les patients peuvent bénéficier dans les centres de référence des grandes villes du Togo.

« Notre vision, c’est que tout patient qui est traumatisé, que ce soit n’importe où, ait accès à des soins appropriés et des soins de qualité», a indiqué Dr Claude Martin, Directeur général de la fondation en conférence de presse ce samedi 6 avril à Lomé.

Lire aussi : Togo : bourses d’études de l’Université de Lomé pour les meilleures étudiantes

Selon Prof Abalo Anani, Médecin Colonel des FAT, Chirurgien Orthopédiste et Traumatologiste, chef de service de la chirurgie orthopédique au CHU Sylvanus Olympio, « la bataille se gagne dans les premières heures de l’accident ».

« Que ce soit des médecins ou des infirmiers, qu’est-ce qu’il faut faire en cas de traumatisme sur un patient et surtout qu’est-ce qu’il ne faut pas faire lorsque vous recevez le blessé ?, C’est là l’importance de cette formation », a insisté le Médecin Colonel.

Lire aussi : Togo : Appel à candidatures pour des bourses d’études du ‘British University in Egypt’

Il est à préciser que la Fondation AO Alliance intervient dans les pays francophones et anglophones à faibles revenus. Le Togo bénéficie des renforcements des capacités de personnel de santé du bloc opératoire depuis 2017 à travers diverses formations.