Togo/Tuerie au quartier Adéwui ce jeudi par un élève gendarme ; des précisions apportées par le ministre Yark Damehame

Nous vous rapportions ce matin le drame survenu au quartier Tokoin Doumassesse (Adéwui) de Lomé dans la nuit du mercredi à jeudi. Dans un communiqué rendu public cette fin de journée, le ministre en charge de la Sécurité Yark Damehame donne des précisions sur ce qui a concouru à cette tragédie.

Lire aussi : Togo/Drame : un élève gendarme ‘fou’ tue et blesse plusieurs personnes à Adéwui ce jeudi

Le communiqué

« Dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 avril, aux environs d’ 1heure du matin, un des 2 gendarmes régulièrement désignés de service de garde à l’agence de la BIA Togo sise à Tokoin Ramco, s’est rendu coupable d’un acte tragique déplorable ayant entraîné des pertes en vies humaines et des blessés.

Togo/Drame : un élève gendarme ‘fou’ tue et blesse plusieurs personnes à Adéwui ce jeudi
Des traces du passage de l’élève

En effet, au cours de leur service, le chef de poste a constaté que son élément a quitté ledit poste sans motif avec son arme. Ce dernier a pris la direction de Tokoin Doumassessse à pied.

Dans le but de le ramener au poste, le chef l’a poursuivi à dos d’un taxi moto.

Il finira par le rattraper à hauteur de CIB, mais malheureusement et contre toute attente, ce gendarme ouvre le feu sur son chef qui sera mortellement atteint.

Continuant sa progression, il va ouvrir à nouveau à hauteur de l’église Baptiste sur 2 civils faisant 1 mort et 1 blessé grave, puis a blessé grièvement trois (3) autres personnes avant d’être maîtrisé quelques instants après au niveau du bar 3K.

Lire aussi : [Photo] Elle déclare son amour pour Aliko Dangote le jour de son anniversaire

Les blessés graves sont évacués au CHU Sylvanus Olympio pour  des soins intensifs et un suivi médical approprié. Le blessé léger est quant à lui pris en charge au centre médical de la gendarmerie nationale.

Il faut souligner que le gendarme auteur de cet acte inédit n’avait aucun antécédent psychique et psychologique connu de sa hiérarchie.

Toutefois, les premiers éléments du diagnostic médical effectué sur ce gendarme révèlent une personnalité sous l’emprise d’une instabilité psychique brutale. Il fait actuellement objet d’une mesure d’isolement et de suivi médical ».

Lire aussi : Togo : Échange entre le nouvel Ambassadeur des USA et le Président Faure Gnassingbé ce jeudi  7 avril

Le ministre a terminé son message en présentant ses condoléances aux familles éplorées et a souhaité prompt rétablissement aux blessés. Il a également rassuré la population que des mesures idoines sont prises par la hiérarchie pour éviter à l’avenir, de tels drames.

*Photo de l’élève gendarme, présumé auteur de la tuerie


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Covid-19 : la France met en place de nouvelles dispositions vaccinales