Togo / UL : du nouveau dans l’affaire du Master fermé

Les candidats retenus pour le parcours Master de recherche Biotechnologie microbienne et cellulaire (BMC) à l’Ecole supérieure des techniques biologiques et alimentaires (ESTBA) peuvent pousser un ouf de soulagement.

Dans une note de service en date du jeudi 6 mai, le Président de l’Université de Lomé, Prof Dodzi Kokoroko, indique que la spécificité Recherche du Master « Biotechnologie microbienne et cellulaire » ne saurait être remise en cause. L’inscription des étudiants sélectionnés est toutefois soumise à conditions.

Prof Kokoroko note que les candidats sélectionnés sur la base de la Licence professionnelle délivrée par l’ESTBA doivent, sous la supervision de la DAAS, suivre des Unités d’enseignement de mise à niveau non créditées définies en accord avec la Commission LMD de l’Université de Lomé.

« Ce n’est qu’à ce prix que j’autorise de manière exceptionnelle l’inscription des candidats sélectionnés cette année pour la période 2020-2022 », lit-on.

Plus d'articles
Kick-Boxing : il met son adversaire k.o en seulement 6 secondes