Togo : Un chauffeur abandonne son corbillard à cause des gifles invisibles ; les faits

Un fait surréaliste se serait passé ce jeudi 23 septembre 2021, à Tsévié, ville située à 30 Km de Lomé.

Le corbillard transportant une dame décédée de covid-19 pour le cimetière s’est bloqué en route alors que le chauffeur du véhicule raconte être giflé par une main invisible.

Sous la pression de la foule, le corps de la défunte a été ramené à la morgue, le temps d’éclaircir l’affaire et de réorganiser l’enterrement.

À en croire, la Direction régionale de la santé, vendredi 17 septembre 2021, la personne disparue, originaire de Kpatéfi, a été admise au CHR de Tsevié, en détresse respiratoire accompagnée de toux.

Immédiatement, elle a été admise à la réanimation sous soins intensifs. Testée positive au covid-19, elle a été transférée au centre de prise en charge des personnes atteintes de Covid-19, là où elle décéda le samedi 18 septembre 2021.

Bien avant son décès, la fille de Kpatéfi a été privée de visite de ses proches comme c’est le cas pour toutes les personnes testées positives au covid-19.

Et conformément au protocole sanitaire, l’accès au corps a été également interdit aux familles par les agents anti-covid-19, qui ont organisé jeudi, la conduite à la dernière demeure de la défunte.

Les choses ne se dérouleront pas comme prévues. La famille accuse les soignants d’avoir tué leur fille et s’oppose à son enterrement en bloquant mystiquement le corbillard.

L’intervention du Préfet, du Maire, du Chef canton et des forces de sécurité n’a pas permis d’apaiser les tensions.

Le corps a finalement été ramené au CHR Tsevié, le temps de trouver une entente avec la famille.

Avec gapola.net

Plan Togo Sommet

Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Joe Biden estime que Trump est un « parfait crétin » pour s’être moqué de son masque