>

Togo : Un directeur sanctionné pour avoir autorisé des cours de répétition payants

Ministre Kokoroko interdit les cours de répétitions payants

Partager l'article sur :

Au Togo, le ministre des Enseignements primaire et secondaire, Prof Kokoroko avait interdit en mars 2021, les cours de répétition payants dans les établissements scolaires.

Selon le ministre, “les cours de répétition pourront être organisés au sein des établissements scolaires sous forme de séances de remédiation et de renforcement non payantes”.

À la date de lundi 14 novembre 2022, il semble que la mesure ne soit pas encore respectée par tous les responsables d’établissements.

En effet, le 4 novembre, le fondateur d’une école privée située à Agoe Telessou dans le Grand Lomé a démis son directeur de ses fonctions.

Le fondateur motive sa décision par “l’inobservation de la note interdisant l’organisation des cours de répétition payants dans les établissements scolaires.”

Une note du ministère des Enseignements primaire et secondaire pour interpeller l’école

Le ministère des Enseignements primaire et secondaire veille au grain pour rappeler à l’ordre les écoles qui outrepassent la loi pour tenir des cours de répétition payants.

Dans cette affaire, le fondateur a cédé suite aux interpellations du ministère. En prenant une telle sanction à l’endroit de son directeur, cette école envoie un message très clair aux autres écoles.