Togo : un père de famille de 33 ans viole une fillette de 7 ans ; lourde condamnation

Nos sociétés enregistrent de plus en plus des cas de viol sur mineures. Mais les forces de sécurité arrivent, de nos jours, à démasquer ces personnes indélicates qui détruisissent la vie des jeunes filles pour qu’ils répondent de leurs actes devant la justice.

Togo : un père de famille de 33 ans viole une fillette de 7 ans ; lourde condamnation
Image d’illustartion

Le cas que nous vous rapportons ce jour a été traité lors des récentes sessions à la Cour d’assises de Lomé. Le sieur Seydou âgé de 33 ans a été accusé de pédophilie sur la petite Essotolom âgée de 7 ans. L’inculpé, au terme du verdict a été condamné à 10 ans de réclusion criminelle.

Lire aussi : Togo : le président Faure Gnassingbé au stade Kégué pour la réception officielle

Les faits

Tout a commencé un dimanche de novembre 2014, aux environs de 19 heures. C’est à cette heure que le nommé Seydou, né en 1986, marié et père de deux enfants était dans sa chambre en train de regarder la télévision quand la petite Essotolom dont les parents sont ses colocataires, y est entrée.

Acte de pédophilie

Le sieur Seydou a commencé à s’amuser avec la petite fille lorsqu’en un moment donné, son sexe s’est mis en érection. Il s’est alors couché et a fait coucher Essotolom sur lui en prenant soin de la déshabiller et d’enfoncer son sexe dans son appareil génital.

Lire aussi : Togo : Au stade de Kégué ce samedi, le public a crié ‘Claude Leroy, Démission’ (vidéo)

À l’hôpital

Ce n’est que lorsque la petite Essotolom a été conduite à l’hôpital pour cause de maladie que les infirmiers ont décelé qu’elle avait été victime d’une agression sexuelle. Interrogée, la fillette a dénoncé le nommé Seydou comme étant l’auteur des faits.

Arrêt du présumé coupable

Sur plainte des parents de la victime, Seydou fut immédiatement interpellé pour viol sur mineure et déféré au parquet du tribunal de première instance de Lomé.

Lire aussi : Un atterrissage difficile fait éclater le pneu avant d’un avion de Air Peace

À l’enquête

Interrogé tant en enquête préliminaire que devant le magistrat instructeur, l’inculpé a reconnu les faits qui lui sont reprochés.

La condamnation

Entendu que ces faits constituent un crime de pédophilie, prévu et puni par l’article 393 du code de l’enfant, le sieur Seydou a été donc condamné à 10 ans de réclusion criminelle.

Lire aussi : Togo : le stade de Kégué flambant neuf pour le match de gala de ce soir (photos)

Leçon
Notons qu’il ressort des renseignements recueillis sur la personnalité de l’inculpé que celui-ci est très poli, travailleur, aimé de son entourage et se consacre à son travail dont il vit des revenus. Il n’aime pas la compagnie des femmes, ne fume pas et ne prend pas de l’alcool.
Qui aurait cru qu’une telle personne aurait pu commettre ce crime ?

Cet acte nous interpelle tous, surtout les parents, à garder un œil vigilant sur les enfants. A la prochaine.

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Pelé : le brésilien dévoile une équipe FIFA 21 incroyablement offensive (photo)