Togo : Un Sommet mondial des filles pour promouvoir le leadership féminin

Plan international veut offrir de meilleures perspectives d’avenir aux jeunes filles dans le monde.

Il organise à cet effet, du 21 au 22 octobre 2021 la 4e édition du Sommet mondial des Filles à Lomé.

Annoncé ce lundi 18 octobre 2021 à travers une conférence de presse, le Sommet mondial des filles est une rencontre de haut niveau initiée en 2017 à la faveur de la Campagne « Aux filles l’égalité ».

La rencontre se veut un effort collectif visant à créer, catalyser et dynamiser un mouvement mondial en faveur des droits des filles. Elle s’inscrit dans la droite ligne de la Journée internationale de la Fille.

Vue des participants

Le Sommet Mondial des filles a aussi pour but de créer un espace multiculturel, intergénérationnel et multi-acteurs, où des filles du monde peuvent interagir, se renforcer, décider des changements profonds qu’elles souhaitent dans leurs environnements et partager leurs défis et succès pour l’initiation collective d’actions de plaidoyers pour leur leadership.

Selon la Représentante résidente de Plan International au Togo, Awa Faly Ba, lors du sommet, il y aura 3 principales thématiques.

La 1re thématique concerne ‘les filles et les garçons comme solution pour l’égalité’.

‘Lorsqu’on parle de la question de l’égalité, les filles et les jeunes jouent un rôle central. Ce ne sont pas eux le problème, ce sont eux la solution. C’est peut-être avec cette nouvelle génération qu’on va vraiment bâtir une société égalitaire’, a expliqué la Représentante résidente.

De la gauche vers la droite : Josiane Yaguibou, RR de UNFPA TOGO ; Lolonyo ANAKOMA-APEDOH, Ministre de L’Action Sociale, de la Promotion de la Femme, et de l’Alphabétisation ; RR de Plan International au Togo, Awa Faly Ba ; Anibri Abigail, CN de Girls Motion

Le 2e axe porte sur le digital. Il permet de trouver des solutions aux défis des filles par rapport à ce monde qui se digitalise. Enfin, le 3e axe portera sur comment traduire en action les idées issues de la rencontre.

Le Sommet se tiendra sous format hybride, virtuel et présentiel. Il réunira en présentiel une centaine de personnes dont des filles et garçons, les autorités gouvernementales, des représentants des Nations Unies, plusieurs défenseurs des droits des filles, des Organisations de la Société civile, les partenaires financiers et les médias, venus du monde.

En ligne, le Sommet va accueillir près de 5 000 personnes à travers la plateforme virtuelle mise en place, et sera retransmis sur d’autres plateformes de Plan International et de ses partenaires.

Plus d'articles
Burkina Faso : nouvelle attaque terroriste ce dimanche ; plusieurs victimes