Togo : un soutien réaffirmé de la BAD et la France aux projets de développement

La représentation togolaise de la Banque africaine de développement (BAD) et la nouvelle ambassadrice de la France au Togo ont réaffirmé ce mardi 20 octobre, l’engagement de leurs institutions respectives, à œuvrer aux côtés du Togo pour son développement. C’était lors d’une séance tenue ce mardi 20 octobre entre la Première Ministre, Victoire Tomegah-Dogbé, Georges Bohoussou (BAD) et Jocelyne Caballero (la diplomate française).

La BAD est, il faut le noter, un partenaire stratégique du Togo pour la mise de plusieurs projets et programmes, notamment le PAEIJ-SP. L’institution qui a déjà apporté son soutien au Togo dans le cadre de la Riposte contre la Covid-19, s’est engagée à poursuivre dans ce sens avec un ajustement de son programme en fonction des priorités du Gouvernement.

« Le Togo est un pays qui compte pour la Banque africaine de développement. Nous sommes porteurs d’un message de soutien du président de la BAD à Madame Dogbé qui vient d’être promue Premier Ministre du Gouvernement togolais.», a déclaré le Représentant résidant de la BAD, Georges Bohoussou.

Aussi, a-t-il poursuivi, « Il est du devoir de la banque de lui apporter tout son soutien pour sa nouvelle politique qu’elle entend engager pour le bonheur du peuple togolais. La Banque est toujours derrière le Togo et à travers elle, le gouvernement togolais.»

Pour la diplomate française, «La France et le Togo entretiennent des relations historiquement privilégiées sous-tendues par de nombreux liens humains. La France est très engagée aux côtés du Togo pour la mise en œuvre de son Plan national de développement.

Il s’agit en effet, selon la diplomate, à travers cette séance de prise de contact, voir dans quelle mesure, « (…) la France peut accompagner notamment les priorités sociales du Gouvernement. Tout ça nous permet de calibrer nos actions déjà en cours et être encore plus orientées vers des résultats concrets au bénéfice de tous. »

Plus d'articles
France : Au moins 150 photos porn0graphiques collées sur des voitures et des jardinières du Morbihan