Togo : une élève ment sur WhatsApp qu’elle est morte ; ses enseignants lui annoncent la sanction qu’elle recevra à la rentrée

Au Togo, une élève met tout son établissement en pleurs en annonçant sur son statut WhatsApp qu’elle est décédée. Bien que ce soit la période des vacances, la nouvelle a très vite fait le tour de son école.

Ses camarades et ses enseignants se sont ainsi précipités chez elle pour présenter des condoléances. A leur grande surprise, l’élève en question est bel et bien vivante.

Elle a menti en annonçant sa mort sur WhatsApp. Interrogée par ses enseignants, la fille se dit “désolée” et explique qu’elle ne sait pas ce qui l’a pris.

Mais le mal est déjà fait. Furieux et choqués par le grand mensonge de la fille, son enseignant et son surveillant l’ont appelée au téléphone pour lui faire un sermon.

L’audio de la conversation est devenue virale sur la toile ce lundi 29 août 2022. Voici ce que les enseignants ont dit.

 “Tu te lèves un matin et mets que tu es décédée ? Oooh ! Ton papa est en vie et tu fais ça ? Une élève qui monte en terminale qui se comporte comme ça ? “, a demandé l’enseignant à l’élève avant d’ajouter avec ironie “le soir on va amener le cercueil pour t’enterrer”.

“Le diable te guette. Je vais te délivrer. Comment tu peux te permettre de dire des bêtises comme ça ? Toute la direction de l’école est mobilisée actuellement à cause de toi. 

Je t’attends à la rentrée. C’est au mât que je vais te fesser devant tout le monde. Tu vas présenter une lettre d’excuse à toute l’administration. Tes professeurs sont en train de pleurer actuellement. C’est quelle folie ça ?”, a affirmé le surveillant.

Similaires