Une opération de marquage des armes des forces de défense et de sécurité a démarré à la direction de la police nationale à Lomé, ce jeudi 22 août 2019.

Lire aussi Togo – Mise en œuvre du PND : des jeunes du Zio entrent dans la danse



Cette opération fait suite au processus de marquage des armes au Togo, lancé par le gouvernement le 14 août dernier à travers un projet financé par le Japon avec l’appui du Centre régional des Nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC).

Lire sur Nigeria : Davido lance un gigantesque projet sur Youtube (Vidéo)

Ladite opération vise à donner une réponse idoine à la situation sécuritaire marquée par la recrudescence de la criminalité transnationale notamment les braquages, les conflits intercommunautaires, le terrorisme et le lien entre les armes légères de petites calibres et la commission de tous ces crimes.

Lire aussi Le Togolais Djené Dakonam parmi les 10 footballeurs africains qui pourraient briller en Europe

Le marquage, faut-il le rappeler, est une stratégie qui facilite le traçage des armes, protège les populations et facilite les enquêtes au niveau de la police judiciaire.