Les étudiants de l’Université de Lomé ont enfin des cités universitaires dignes de ce nom. Ces cités et une scène de spectacle ont été inaugurées jeudi par les responsables de cette institution. 

Il s’agit de la cité A et B qui ont été entièrement rénovées. La cité A est dotée de 150 chambres pouvant accueillir 300 étudiants et la B de 192 chambres pour autant d’étudiants. S’agissant de la scène de spectacle, elle est dénommée scène “Bella Bello” et a la capacité de 1500 places. Les travaux ont duré un an et ont coûté environ 600 millions de franc FCA à l’Université de Lomé.



Ces réalisations, d’après Dr Wala Kperkurma, directeur de la planification et de la perspective, est le fruit des réformes voulues par le Prof Dodji Kokoroko, président de l’Université de Lomé. Elles entrent dans le cadre de la mise en œuvre du plan quinquennal stratégique de modernisation de l’Université de Lomé adoptée en 2015.

Lire sur: Togo-Locales-début de campagne : les recommandations de la Céni aux candidats

“Nous ne reculons pas, nous ne paniquons pas, nous avançons toujours […] le changement continuera à l’UL … Je promets en 2020 un complexe sportif, d’autres amphis et cités. Et je serai toujours au rendez-vous […] notre hier universitaire est loin de notre aujourd’hui universitaire et certainement très loin de notre future universitaire” a lancé le Prof Dodji Kokoroko, président de l’UL aux étudiants, nombreux à l’inauguration.

Cette inauguration fait suite à d’autres notamment des agoras, des rues dans l’enceinte de l’UL et de l’amphi de 1500 places. Pour que la fête soit belle, l’inauguration a été couplée d’un concert musical qui a connu la participation des artistes togolais.

Avec gapola.net