Togo : Vers des solutions régionales aux défis fonciers ?

Des experts se sont réunis depuis ce 12 octobre pour débattre de la sécurisation des droits fonciers communautaires.

L’événement qui est à sa troisième édition regroupe pour 3 jours des représentants de 15 pays africains, des partenaires techniques et financiers.

Son objectif est de créer un cadre d’échange et de partage sur les différents contextes nationaux et les bonnes pratiques favorables à une gouvernance foncière responsable.

Cette conférence régionale des institutions foncières nationales est organisée par le ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Réforme foncière et ses partenaires.

Pour le ministre de l’urbanisme et de l’habitat, Koffi Tsolenyanu, « le foncier représente aujourd’hui un instrument de développement et constitue un élément indispensable à la vie de famille, de la communauté, de la nation, pour la majorité des pays qui sont à vocation agro-pastorale ».

Il s’agira pour le Togo, de partager avec les autres pays du continent ses expériences en matière de réforme foncière, comme la refonte du code foncier et domanial, la mise en place d’une base de données sur le foncier et la dématérialisation des formalités de demande de mutation définitive, ou encore du permis de construire dans le Grand Lomé.

Il est à noter que l’exécutif togolais a accordé une attention particulière à la gouvernance foncière ces dernières années, avec l’accroissement de l’accès aux terres, la protection des droits fonciers légitimes et l’élaboration d’un cadre foncier réglementaire entre autres.

Pour rappel, le nouveau code foncier et domanial est en vigueur au Togo depuis 2018.

Plan Togo Sommet

Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Cryptomonnaie : la start-up nigériane Bitfxt décroche 15 millions de dollars pour son développement