Togo : vers une labélisation du paysage du Koutammakou ; le Bénin s’engage

Le paysage du Koutammakou est un site culturel qui retrace l’histoire de tout un peuple. Le Koutammakou, véritable patrimoine culturel est partagé entre le Togo et le Bénin. Dans le souci de préserver cet acquis d’une superficie de près de 50 000 hectares, les deux pays s’engagent à sa restauration par des actions communes.

Le site de Koutammakou dans le pays des Batammariba, célèbre pour ses Tatas Somba, est classé depuis 2004 au patrimoine mondial de l’Unesco pour le Togo, ce que souhaite aussi le Bénin.

« Le Koutammakou est un tissu de patrimoine ; si on peut parvenir comme le Togo, à le labeliser comme il le faut, les deux pays en tireraient sans doute profit et le PIB des communautés concernées va s’en trouver boosté », a indiqué le directeur du patrimoine culturel béninois.

Pour le conservateur national du site, Npoh Natta, « le Togo s’est engagé à appuyer le Bénin dans sa démarche vers l’extension du Koutammakou dans le dossier d’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco, et souhaite vivement que cela aboutisse d’ici 2021 pour enfin travailler ensemble pour le bien de ce site », rapportent nos confrères de republiquetogolaise.com.

Plus d'articles
Grèce : une femme proposée pour la première fois à la présidence de la République