Togo : vers une suppression du concours d’entrée aux Ecoles normales des instituteurs (ENI)

Le gouvernement veut reformer les Écoles normales des instituteurs (ENI) pour améliorer le système éducatif.

Ce mercredi 22 septembre 2021, il a écouté en conseil des ministre une communication sur cette réforme.

La communication a été présentée par le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat.

Selon le communiqué du conseil des ministres, ‘un diagnostic institutionnel et opérationnel de ces ENI a été mené et a révélé la nécessité d’ajuster le dispositif de formation des enseignants du préscolaire et du primaire pour faire face aux défis auxquels est confronté notre système d’éducation.’

A l’issue de ce diagnostic, des recommandations ont été formulées.

Il s’agit notamment de la transformation des ENI en Ecole Normale de Formation des Professeurs d’Ecole (ENFPE) ; de la fin de l’accès par voie de concours, de l’ouverture en permanence de la formation afin de mettre à la disposition des établissements du préscolaire et du primaire public comme privé un nombre suffisant d’enseignants qualifiés et formés à recruter et de l’allongement de la durée de la formation à deux ans

A cet effet, une réorganisation territoriale des ENI, en lien avec la réforme de l’ENS, est en cours.

Notons que le Togo dispose de sept (07) ENI pour la formation des enseignants du préscolaire et du primaire situées à Notsè, Kara, Dapaong, Niamtougou, Sotouboua, Tabligbo et Adéta.

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Togo-Mali : le Colonel Assimi Goïta à Lomé