Togo / Virus Ebola : l’aviation civile affûte ses armes pour la riposte

Les autorités de l’aviation civile nationale demeurent sur le qui-vive et sont prêtes à réagir à la première alerte du virus Ebola sur le territoire togolais.

Alors qu’elles sont déjà fortement impliquées dans la gestion de la riposte contre le Covid-19, les autorités affûtent leurs armes également contre le virus Ebola. Ainsi, des dispositions ont été prises et les contrôles sanitaires renforcés notamment au niveau de l’Aéroport de Lomé.

“Nous n’allons pas attendre d’être surpris avant de réagir”, a déclaré le patron de l’aviation civile et de la plateforme aéroportuaire, Dokissime Gnama-Latta. “Nous devons anticiper et prévenir”, afin d’être prêts à parer à toute éventualité, poursuit-il, d’autant plus que Conakry, où les premiers cas d’Ebola ont été décelés il y a quelques jours, n’est qu’à 2h30 de vol de Lomé.

Pour ce faire, le centre d’isolement de l’aéroport a donc été revu, le dispositif de transport d’urgence actualisé, et le centre de traitement au CHU-Campus, renforcé.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Togo : ce qui va changer avec le Marché International de l’Artisanat du Togo (MIATO)