Togo : Voici la somme qu’offre l’OPEP pour booster l’agriculture

Le Togo vient de bénéficier d’un appui du Fonds de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), pour appuyer l’intégration agricole.

C’est ce qu’a annoncé l’institution intergouvernementale, à l’issue de la signature d’accord, intervenue en fin de semaine écoulée.

Cette nouvelle injection de fonds, sous forme de prêt, s’élève à 10 millions de dollars, soit un peu plus de 5,6 milliards FCFA.

Il entre dans le cadre du Projet régional d’intégration des marchés agricoles (PRIMA) et doit servir au “renforcement des secteurs de l’agriculture et du commerce afin d’augmenter durablement les revenus et la sécurité alimentaire des ménages ruraux”.

Il va ainsi, sur le terrain, financer la réhabilitation de marchés, des centres de collecte de produits et des portions de piste rurales, reliant les zones de production aux marchés, ainsi que l’aménagement de terres agricoles.

Cette subvention devrait à terme bénéficier à quelque 45 000 ménages sur toute l’étendue du territoire.

Selon le directeur du fonds de l’Opep, Abdulhamid Alkhalifa, l’agriculture a un fort potentiel d’impact sur le développement, employant un pourcentage important de la population active. “Nous sommes heureux de soutenir les efforts des gouvernements pour transformer leurs secteurs agricoles locaux par la diversification, l’augmentation de la productivité et la résilience au changement climatique”, a ajouté à cet effet le numéro 1 du Fonds.

Le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID), créé en 1976 est l’une des principales institutions multilatérales des États membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole.

Avec Republiquetogolaise

Plus d'articles
Extension du plateau continental : le Togo et le Bénin veulent bénéficier des ressources minérales éventuelles de cette zone marine