Tanko Timati

Le Togo s’apprête à aller vers l’interopérabilité des services financiers électroniques. En effet, ce dispositif est la capacité donnée aux usagers d’échanger de l’argent via des solutions offertes par différents fournisseurs, acteurs de paiement mobile et électronique bancaire ou non.

L’interopérabilité permet et facilite les transferts de fonds des comptes bancaires vers des portefeuilles d’argent mobile et vice-versa.

Elle permet également aux utilisateurs d’un réseau de mobile money d’interagir avec les utilisateurs d’un autre réseau de mobile money. Elle favorise notamment, la réalisation de transfert d’argent inter-réseaux.

Au Togo, l’interopérabilité des services financiers électroniques permettra d’interconnecter d’une part, deux plateformes de paiement mobile, par exemple un client TMoney de Togo Cellulaire pourra transférer de l’argent sur le compte d’un client Flooz de Moov et vice-versa ; et d’autre part, une plateforme de paiement mobile et une banque ou une institution de microfinance, par exemple un client d’une banque de la place pourrait faire un dépôt à partir de son téléphone de son compte bancaire à son porte-monnaie TMoney ou Flooz ou tout autre compte.

Au regard des avantages qu’un tel système peut apporter à notre pays, le Conseil des ministres, de ce jeudi 20 septembre, présidé par le chef de l’Etat togolais, Faure E. Gnassingbé, a autorisé la Ministre chargée de l’Économie numérique de conduire toutes les diligences nécessaires à la création de TogoPAY, une plateforme interopérable de paiement électronique qui sera réalisée dans le cadre d’un partenariat public/privé afin d’en assurer l’efficacité et l’efficience.

Ainsi, en mettant en place la plateforme TogoPAY, le Togo serait le premier pays de l’UEMOA à mettre en oeuvre une telle initiative qui s’appuie sur une approche intégrée permettant d’en faire un point de contact unique pour toutes les modalités de paiement et faciliter la digitalisation de l’économie et l’émergence de nouveaux services.