Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

> >

Togoville danse au rythme du Jazz

Facebook
Twitter
WhatsApp
Son Altesse Asrafo Plakoo-Mlapa, prince héritier de Togoville
Son Altesse Asrafo Plakoo-Mlapa, prince héritier de Togoville

Togoville, petite ville de la région maritime située près du lac Togo, accueille la deuxième édition du festival de jazz dénommé  ‘Togoville Jazz Festival’.

Lancé officiellement ce lundi 04 juillet à Lomé par Level, une structure de production et de promotion de spectacles vivants, ce festival vise à promouvoir la musique jazz au Togo, déjà célébrée un peu partout dans le monde.

Durant six (6) jours, les participants venus de diverses corporations artistiques seront formés à travers les différentes activités retenues pour l’occasion que sont les ateliers, concerts et en technique d’éclairage de scène.

«Nous voulons, à travers ce festival, donner plus de scène aux artistes de ce genre musical d’ailleurs nombreux afin qu’ils démontrent leur savoir-faire, mais également rendre hommage à la cité de Togoville qui est une pierre maitresse dans l’histoire du Togo », a laissé entendre Dick Koffi Mawuto, Directeur du Togoville Jazz Festival.

Pour son Altesse Asrafo Plakoo-Mlapa, prince héritier de Togoville, ses impressions sont meilleures à l’endroit du génie qui a suscité Togoville Jazz Festival au nom du Festival national du Jazz Togo.

C’est un réveil, une commémoration de l’histoire de Togoville qui est un patrimoine historique, ethnographique et culturel du Togo, a-t-il ajouté.

Il faut noter que Togoville Jazz Festival se veut être un évènement annuel pour mettre le pont entre les artistes chanteurs, interprètes, groupes et ou formations qui s’adonnent au Jazz et à ses variantes.

Un grand concert est prévu le 10 juillet au centre culturel Filbleu-Aréma pour marquer la fin du festival.