>

Top 10 des sectes les plus étranges et “dangereuses”

Partager l'article sur :

Les sectes sont des organisations ou des groupements de personne assez étranges qui ont souvent fait l’objet de mystères. De manière générale, il s’agit le plus souvent d’une communauté d’individus suivant une doctrine philosophique, religieuse ou politique qui s’accordent tous sur un fil conducteur à suivre et à respecter.

Dans sa globalité, tous les membres, ou adhérents, doivent participer activement à la vie de cette dite communauté. Malheureusement, il s’agit dans de nombreux cas d’une partie minoritaire qui attire des personnes dans le but de leur faire miroiter des choses inexistantes en leur soutirant bien souvent des sommes d’argent colossales.

Dans ce top, vous allez voir une liste d’organisations étranges et souvent dangereuses, qui prônent le suicide afin d’atteindre l’immortalité ou bien simplement de préserver l’environnement.

1. L’église de la scientologie

Sans doute la plus connue de cette liste, l’église de la scientologie a pour but d’améliorer les aptitudes et capacités des adhérents afin de libérer totalement leur spiritualité. Elle a été fondée en 1952 et fait toujours fureur dans certains pays, notamment en France et aux Etats-Unis. Selon la secte, l’humain est un être immortel qui n’utilise pas totalement ses capacités.

En intégrant cette organisation, les adhérents pourront atteindre un niveau de conscience jamais vu auparavant et ainsi dépasser les limites physiques grâce à l’enseignement de la scientologie. L’objectif final est d’atteindre le “thetan”, un être spirituellement bon et omniscient aux pouvoirs illimités. En atteignant cette phase finale, l’individu est libéré de toutes les contraintes physiques.

Comme vous vous en doutez, il ne s’agit évidemment rien de plus que de la science-fiction, mais cette pratique attire de nombreux adeptes. Les membres dirigeants ont aussi l’habitude de soutirer de l’argent à leurs fidèles. En 2013, la branche française qui revendiquait 45 000 adhérents en 2011 a été condamnée par la Cour de Cassation pour escroquerie en bande organisée. Les méthodes employées pour détourner les fidèles de leurs proches étaient semblables à celles de la mafia.

2. L’église de l’euthanasie

Une secte encore plus étrange mais surtout extrêmement dangereuse pour les adhérents. Fondée en 1992, cette organisation prône le suicide et l’euthanasie afin de préserver l’environnement. La toute première action coup de poings a fait réagir, puisque leur slogan “Sauvez la planète, suicidez-vous” a été apposé sur plusieurs panneaux du Massachusetts aux Etats-Unis.

Le but premier était d’alerter sur le danger de la surpopulation vis à vis de l’environnement et de l’effondrement du vivant. Les quatre piliers de cette église pour le moins loufoque sont le suicide, l’avortement, le cannibalisme (si la personne est déjà morte) et la sodomie. Bref, des courants de pensée à des années-lumière du christianisme.

Cette idée saugrenue a émergé dans la tête de son fondateur, Chris Korda, après un rêve dans lequel il était confronté à une entité extraterrestre qui lui aurait annoncé que l’écosystème de notre planète est en train de s’affaiblir, et que les dirigeants mondiaux faisaient exprès de l’ignorer.

3. vérité suprême d’Aum

Il s’agit d’une organisation sectaire qui a sévi en Russie et au Japon dans les années 1980 et 1990. Son fondateur, Shako Asahara, a déclaré être le Christ et pouvait transférer ses pouvoirs spirituels à des membres pour les laver de leurs pêchés. Elle est tristement célèbre au Pays du Soleil Levant pour ses attaques meurtrières au gaz sarin dans le métro de Tokyo, qui a fait 13 morts et plus de 6000 blessés.

4. Les aghori

Cette secte pourrait faire l’objet de nombreux scénarios de films horrifiques. Le terme Aghori fait référence à un courant extrémiste de l’hindouisme, mais aussi à une tribu présente en Inde. Les membres de cette secte croient au pouvoir de la magie noire et du surnaturel.

Ils pensent que Dieu existe partout, à l’intérieur de n’importe quelle matière organique. C’est pourquoi ils consomment des excréments, des cadavres humains en décomposition, ou encore des fluides corporels. Ils s’adonnent également à de la nécrophilie, “afin de trouver la pureté dans le plus crasseux”. Les origines demeurent peu connues.

5. Les guerriers de lumière

Mouvement créé par Élysée Aide, la secte est aujourd’hui quasiment éteinte depuis que son fondateur est devant la justice pour “abus de faiblesse par sujétion psychologique”, ainsi que d'”agression s3xuelle aggravée” sur une adhérente.

Il a commencé par donner des cours de kung-fu gratuitement à une poignée de fidèles qui s’arrêtaient lorsque les participants atteignaient l’épuisement total, avant de dériver sur des thèses philosophiques basées en grande partie sur le complotisme. Il y avait également au programme des thérapies s3xuelles pour atteindre les portes de l’orgasme, qui étaient en réalité des agressions s3xuelles déguisées.

6. Les enfants de dieu

La pédophilie comme pilier. C’est un ancien prêtre chrétien catholique qui l’a fondée en 1968. Les membres considéraient que le sexe est un droit divin. Les jeunes femmes de la secte étaient incitées à attirer de nouveau fidèles en usant de leur charme et en mettant en avant leurs atouts. S’il pouvait s’agir d’une “simple” prostitution à des fins religieuses, en réalité, les adhérents prônaient une sexualité totalement libre, en ayant des relations sexuelles avec n’importe qui, de l’inceste à de la pédophilie. L’âge et le lien familial n’avaient aucune importance pour celui qui se faisait appeler David Moïse.

7. Creativity movement

Secte à caractère suprémaciste, Creativity Movement prône la supériorité de la race blanche. L’organisation fait l’apologie de la haine depuis que son fondateur, Ben Klassen, a vu un couple inter-racial. Les adhérents croient en une philosophie de la Nature selon laquelle la ségrégation est tout simplement un fil conducteur que l’humain se doit de suivre. C’est un “instinct” naturel et chaque espèce doit lutter pour sa suprématie. En 1983, Ben Klassen fondait une école exclusivement blanche et avait pour vocation de former la race qui gouvernerait le monde.

Le mouvement de la Créativité a été classée comme une organisation néo-nazie. Le site officiel avait même un questionnaire destiné à l’éducation des enfants, dans lequel on trouve un dessin-animé “éducatif” qui décrit l’invasion de l’Europe par les juifs. Cela ressemble fortement à l’éducation imposée aux jeunesses hitleriennes.

8. Le mouvement raëlien

Cette communauté s’identifie comme une “religion athée”. La mythologie des Raêliens reprend le concept d’immortalité des grandes religions en y incluant des thèses scientifiques comme le clonage, le génie génétique, le transfert de conscience et le paradisme. Une fois ces piliers associés, l’être humain peut être totalement libéré pour devenir immortel.

D’après le mouvement, les humains ont été créés par des êtres eux-mêmes crées génétiquement par des êtres, et ainsi de suite jusqu’à des temps infinis. Des scientifiques venus d’ailleurs, appelés les Elohims, auraient donc créé l’humanité dans la forme que l’on connaît tous. Selon la croyance des raëliens, Dieu est depuis toujours une mauvaise traduction du mot hébreu Eloha, qui signifierait Celui qui vient du ciel, autrement dit, un extraterrestre.

9. Le kopimisme

Difficile de savoir s’il s’agit d’une secte vraiment sérieuse ou d’une vaste blague. Son logo, un yin et Yang avec marqué “Ctrl-C / Ctrl-V” qui n’est autre que le raccourci clavier de copier / coller, est bien celui du mouvement religieux appelé Kopimisme. Cette religion a été créée en 2010 en Suède et le pays l’a bien reconnu comme telle.

Selon les membres fondateurs qui comptent pas moins de 3000 adeptes, la copie et le partage des connaissances sur internet est la beauté ultime qui conduirait à un monde meilleur. En d’autres termes, et pour faire bien plus simple, cette “religion” prône le piratage informatique. Son statut de religion en Suède vient du fait que le pays est toujours une monarchie constitutionnelle et que pour obtenir le statut de religion, il faut prouver que l’objectif premier est le culte et que les activités pratiquées soient à but social.

10. L’église baptiste de westboro

Dernière secte de ce top, l’église Baptiste de Westboro est une petite organisation religieuse américaine, fondée par Fred Phelps, majoritairement composée de membres de sa famille. Elle s’est spécialisée dans la haine contre les homosexuels et communauté LGBT.

Elle est tristement célèbre pour avoir à plusieurs reprises organisé des manifestations provocatrices et extrêmement dures vis à vis de la société contemporaine du pays de l’Oncle Sam. Le lieu de culte est connu pour sa rhétorique anti-homosexuelle et gère de nombreux sites web tels que godhatesfags.com tiré de son slogan “God hates fags”, traduction : “Dieu déteste les Pédés”.

Avec Hitek