in ,

Top 15 des villes les plus grandes du monde

Au vu de l’évolution de la démographie mondiale, les chiffres changent chaque jour. Il est difficile d’obtenir le compte total des différents citadins du monde, et ainsi d’identifier là où ils sont le plus nombreux. Le site World Population Review tente de faire ce recensement, en se basant sur les données fournies par les pays, auxquelles vous pouvez probablement rajouter quelques millions.

Le site World Population Review établit ainsi la liste des villes les plus peuplées du monde en 2020, en prenant en compte l’ensemble de leur zone métropolitaine. Dans ce classement, sachez qu’il n’y a qu’une seule ville “européenne”, Istanbul (Turquie). La plus grande ville du monde est Tokyo, la capitale du Japon, avec 37.393.129 d’habitants. Delhi (Inde) et Shanghai (Chine) la suivent sur le podium.

Dans ce top 15, on y trouve 10 villes asiatiques dont 3 chinoises à savoir Shanghai, Pékin, et Chongqing ; 3 indiennes : Delhi, Bombay et Calcutta ; et 2 japonaises dont Tokyo et Osaka.

Il y a seulement 2 cités nord-américaines dont Mexico (Mexique) et NYC et 2 sud-américaines à savoir São Paulo (Brésil) et Buenos Aires (Argentine). Dans ce classement, notez qu’il y a aussi une ville africaine, puisque Le Caire (Egypte) pointe à la 7e place.

La ville lumière arrive au 26e rang avec 11.017.230 de personnes y vivant. Elle est ainsi la troisième plus grande ville européenne, après Istanbul (Turquie) et Moscou (Russie).

La première ville du continent océanien est Manille (Philippines) avec 13.923.452 habitants (18e du classement).

Découvrez donc ci-dessous la liste plus en détails :

Buenos Aires en Argentine (15.154.217 habitants)

Plus grande métropole cosmopolite argentine, elle est surnommée la ville “la plus européenne” d’Amérique latine. Buenos Aires est une cité aux multiples facettes, aux quartiers très différents et animés, comme San Telmo ou Palermo par exemple.

Istanbul en Turquie (15.190.336 habitants)

À cheval entre l’Europe et l’Asie, elle est donc partagée en deux entre l’Occident et l’Orient, par le détroit du Bosphore. De par son histoire, l’une des plus riches du monde, Istanbul regorge de lieux classés au patrimoine mondiale de l’Unesco.

Chongqing en Chine (15.872.179 habitants)

Nichée au Sud-Ouest du pays, au croisement du fleuve Yang-Tsé et de la rivière Jialin, cette municipalité portuaire est surnommée “ville-montage”, puisqu’elle a été bâtie sur des collines. Modernité et authenticité, urbanité et ruralité se mêlent à Chongquing.

Karachi au Pakistan (16.093.786 habitants)

Capitale économique et financière du pays, la ville est très cosmopolite et borde la mer d’Arabie. À l’instar de Paris, Karachi est très étendue et difficile à visiter à pieds. Ses habitants disent qu’elle ne dort jamais.

New York City aux États-Unis (18.804.000 habitants)

La ville la plus peuplée des États-Unis d’Amérique est aussi un hub commercial monstrueux. La vie culturelle, économique et sociale de NYC rivalise largement avec son collègue de l’ouest Los Angeles.

Osaka au Japon (19.165.340 habitants)

Ville portuaire de l’île principale de l’Archipel japonais Honshu, elle est particulièrement connue pour son architecture moderne et ses Yatai, ses restaurants de rue. Osaka accueille aussi le premier temple bouddhiste construit dans le pays, le Shi Tenno-ji.

Bombay en Inde (20.411.274 habitants)

Capitale de l’État indien du Maharashtra, elle est aussi le “centre commercial” du pays. Si le niveau de vie y ait plus élevé que dans d’autres villes de l’Inde, la pauvreté frappe tout de même dans les rues bondées de Bombay, rebaptisée Mumbai.

Pékin en Chine (20.462.610 habitants)

Entre tradition et modernité, la capitale du pays depuis 800 ans possède au final une histoire de plus de 3 millénaires. Son nom chinois, Beijing, signifie “cité du nord”. Se trouvent notamment à Pékin des portions de la Grande Muraille de Chine.

Le Caire en Egypte (20.900.604 habitants)

La capitale du pays a elle aussi des milliers et milliers d’années d’Histoire derrière elle. On peut ainsi visiter au Caire des vestiges de l’Egypte ancienne, aussi bien que des bâtisses couleur sable plus récentes.

Dacca au Bangladesh (21.005.860 habitants)

Plus grande ville et centre du pays, elle était aussi dans le passé la capitale mongole du Bengale. Sur les bords de la rivière Buriganga et sur un territoire de près de trois fois la taille de Paris, se dressent de nombreux palais et mosquées.

Mexico au Mexique (21.782.378 habitants)

Entouré par plusieurs chaînes de montages et à haute altitude, le berceau de la civilisation Aztèque est tiraillé entre tradition et innovation. Très vaste, Mexico est par conséquent riche en lieux à découvrir. Quelques quartiers restent toutefois dangereux.

São Paulo au Brésil (22.043.028 habitants)

Plus grande ville d’Amérique du Sud et capitale économique du pays, elle est gigantesque de part sa taille. La mégalopole est en effervescence perpétuelle. Mais à São Paulo, il n’est pas étonnant de se voir passer d’un quartier riche à un bidonville en quelques minutes.

Shanghai en Chine (27.058.479 habitants)

En à peine vingt ans, la cité a explosé pour devenir la plus grande ville du pays et sa capitale économique. À Shanghai, les quartiers typiques chinois sont cachés au milieu de grands gratte-ciels, côtoyant le fleuve Huangpu.

Delhi en Inde (30.290.936 habitants)

Capitale du pays, il s’agit d’une énorme zone métropolitaine, située au Nord du pays. Bruyantes, odorantes, colorées, les rues des quartiers de Delhi sont très riches en monuments historiques. Mais le contraste avec la vie occidentale peut être très déstabilisant.

Tokyo au Japon (37.393.129 habitants)

Anciennement appelée Edo pour “l’estuaire”, Tokyo signifie “capitale de l’Est”. Elle se trouve effectivement sur la côte Est de l’île principale de l’Archipel japonais Honshu. Immense, la ville se décompose en mosaïque de quartiers avec chacun leurs spécificités.

 

Source : Gentside 




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab
Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Chadwick Boseman : bientôt des Oscars à titre posthume ?

Real Madrid : le message de Zidane sur l’avenir de Vinicius

Real Madrid : Vinicius prend la défense de Zidane