Le Togo transporte et vend à l’étranger des produits du sol ou des marchandises de l’industrie.


Lire aussi : Togo : appel à candidatures pour les bourses de formation sur les métiers de conseiller/ consultant en RH

Le Burkina Faso, le Bénin et l’Inde constituent les principaux clients du Togo selon la note de conjoncture du 1er trimestre. C’est l’information rapportée par nos confrères de Togofirst.

Pour les trois premiers mois, le Togo a principalement exporté vers le Burkina-Faso. Le pays ayant vendu à son voisin du nord, pour 20,1 milliards FCFA représentant 17,4% de ses exportations. Un chiffre en légère baisse, par rapport au premier trimestre de l’année dernière (avec des valeurs d’exportations de 21,1 milliards FCFA, pour 19 % des ventes togolaises, à la même période de 2018).

Lire aussi : Togo : appel à micro-projets de l’Ambassade d’Allemagne

Le Pays des Hommes Intègres a principalement importé du Togo des « Ciments non pulvérisés, dits Clinkers », ainsi que des « Sacs, sachets, pochettes et cornets en matières plastiques », pour des valeurs respectives de 3,9 milliards FCFA et 2,1 milliards FCFA.

Au numéro 2 des clients du Togo, pour ce premier trimestre, se trouve le Bénin, avec 19,3 milliards FCFA. Ce montant représente une part relative de 16,7% des exports, contre 11 milliards FCFA, et 9,9% des exports en 2018 à la même période. Soit une hausse relative de 1,1 points de pourcentage. Le Togo a essentiellement exporté vers son voisin, des « Produits de beauté », et également les « Clinkers ».

Lire aussi : Confidence : “j’ai détruit mon couple à cause de Singuila…j’étais obsédée par lui”

En dernière position, l’Inde ferme le trio de tête. Le Sous-continent ayant importé pour 13 milliards FCFA de produits, soit 11,2% de la valeur totale des exportations, contre respectivement 3,6 milliards de FCFA et 3,2% au premier trimestre 2018. Un bond notable de 8 points de pourcentage, en glissement annuel.

Le Phosphate togolais, dont l’exportation est en hausse constitue le principal produit de ces échanges.